Home / Archive for category "Chez 10/18"
 

Nouvelles chroniques de San Francisco – Armistead Maupin

formats
Publié le 6 septembre 2012, par dans Chez 10/18, Livres pour adultes.

Le premier tome avait été avalé goulûment, alors j’ai attendu que mon fournisseur préféré m’apporte ma came  pour me délecter une nouvelle fois de la saison 2. Et en plus, ce fut une lecture commune avec ma Stephie d’amûûûr (et une lecture VRAIMENT commune puisque nous lisions le livre sur la même plage. Bon pas

(More)…

 

Chroniques de San Francisco – Armistead Maupin

formats
Publié le 4 août 2012, par dans Chez 10/18, Livres pour adultes.

Il est des livres qui ne passent pas par la case PAL. Souvent ce sont des livres chéris par des amis, des livres que nous n’aurions pourtant pas ouverts de nous-mêmes. Et force est de constater que rien ne vaut les conseils d’amis … Cette année, j’ai découvert de cette façon Olivier Adam, mais si

(More)…

 
formats
Publié le 5 septembre 2009, par dans Chez 10/18.

Quand le récit commence, le lecteur tombe nez à nez avec un personnage détruit physiquement : mes quatre dents de devant ont disparu, j’ai un trou dans la joue, mon nez est cassé, mes yeux sont gonflés et à moitié fermés.Si je ne connaissais pas l’histoire de cet homme pour l’avoir lue sur les autres

(More)…

 
formats
Publié le 14 juillet 2009, par dans Chez 10/18.

Mon père avait une tête à arrêter les pendules. Je ne veux pas dire par là qu’il était laid ; c’était l’expression employée par les ChronoGardes pour décrire quelqu’un qui avait le pouvoir de ralentir le débit du temps. Ces premières phrases complètement déjantées sont à l’image de ce roman.Par où commencer ? J’ai bien

(More)…

 

Commentaires sur Orgueils et Préjugés de Jane Austen

formats
Publié le 16 avril 2009, par dans Chez 10/18.

Voilà, ça y est, j’ai fait le grand saut. J’ai enfin lu mon premier long roman d’Austen (Lady Susan n’étant qu’une mise en bouche). J’ai bien failli ne jamais ouvrir un de ses livres … après mon billet en demi-teinte sur le film de Joe Wright, j’avais d’Austen une image un peu faussée. La charpente

(More)…