La femme brouillon, Amandine Dhée

L’humanité commence avec un sourire, j’en suis témoin. A quel moment cette magie se perd-elle ?Quand est-ce qu’on s’use des autres ?  Devenir mère. Deux mots qui renvoient à des bouleversements abyssaux. Être enceinte, se préparer à l’accouchement, accoucher, faire connaissance... Continue reading →

Lettre à D., André Gorz

Tu as tout donné de toi pour m’aider à devenir moi-même. J’ai compris avec toi que le plaisir n’est pas quelque chose qu’on prend ou qu’on donne. Il est manière de se donner et d’appeler le don de soi de... Continue reading →

Hiver à Sokcho, Elisa Shua Dusapin

Ce qui sculpte une image, c’est la lumière.  En regardant bien, je me suis rendue compte qu’au lieu de l’encre, je ne voyais que l’espace blanc entre deux traits, l’espace de la lumière absorbée par le papier, et la neige... Continue reading →

La jeune épouse, Alessandro Baricco

La Mère poussa un petit soupir puis, avec naturel, elle releva ses cheveux et les enroula lentement sur sa nuque, et le temps que dura ce geste parut à la Jeune Épouse incroyablement dilaté. Elle eut la déraisonnable impression que... Continue reading →

Ada, Antoine Bello

Qu’est-ce qui vous dérange? Que les machines effectuent des tâches jusqu’à présent réservées aux humains? Mais c’est l’essence du capitalisme de remplacer le travail par du capital chaque fois que c’est techniquement possible et financièrement rentable. Ca n’a d’ailleurs pas... Continue reading →

Les garçons de l’été, Rebecca Lighieri

J’ai embrassé l’aube d’été et j’ai cru que cette sensation-là, cette communion entre moi et les éléments, cette harmonie entre mon corps et mon esprit, ce serait ma vie. Quel puissant récit choral ! Les garçons de l’été est un... Continue reading →

Soie, Alessandro Baricco

Il racontait avec douceur, regardant dans l’air des choses que les autres ne voyaient pas. Soie est un récit très particulier. De lui en émane une bouffée de mélancolie. Au crépuscule de sa vie, que retenir d’elle ? Quels instants... Continue reading →

Le géant enfoui, Kazuo Ishiguro

Promets moi, princesse, que tu n’oublieras pas ce que tu ressens pour moi en ce moment dans ton cœur. A quoi servirait un souvenir surgi de la brume s’il se contente d’en chasser un autre ? Grande surprise du Prix... Continue reading →

Fukushima, récit d’un désastre, Michaël Ferrier

Il est assez rare, dans sa vie, de pouvoir marcher dans un désastre. Happée, happée par les mots de Michaël Ferrier, j’ai lu les 300 pages de Fukushima le livre collé à mes doigts. L’intrigue, tout le monde la connait,... Continue reading →

Tortilla Flat, John Steinbeck

Il n’y avait pas de rideaux aux fenêtres, mais la nature généreuse avait voilé les vitres avec des toiles d’araignées, de la poussière et le motif régulier des gouttes de pluie. Imaginez une ville mexicaine sur un plateau resté à... Continue reading →