otages intimes jeanne benameur

Otages intimes, Jeanne Benameur

Le roman s’ouvre sur un otage à qui on rend sa liberté. Après des mois de captivité, il sait qu’il pourra de nouveau être libre de ses mouvements, de sa vie. Mais peut-on vraiment revenir à une certaine normalité, d’ailleurs... Continue reading →

Pas assez pour faire une femme, Jeanne Benameur

Les années 70 en pleine effervescence : Judith au coeur de tout ça, et qui croise un jour les pas d’Alain, et en tombe irrémédiablement amoureuse. De sa voix tout d’abord, de son franc-parler ensuite. Alain est l’homme qui la... Continue reading →

Comme on respire, Jeanne Benameur

J’écris pour moi, pour eux. J’écris pour tous ceux qui veulent tenir promesse de vie.  Il est des livres qui nous changent à jamais, qui nous filent une claque alors qu’on ne s’y attendait pas. On ouvre alors nos vannes... Continue reading →

Présent ? Jeanne Benameur

Après Laver les ombres, j’ai continué avec Présent ? Difficile de raconter ce roman. Le fil conducteur ? Le collège et son personnel. Tout le monde y passe : de la cuisinière à la principale en passant par les élèves.... Continue reading →

Laver les ombres de Jeanne Benameur

Il est des secrets qu’on devrait dire, plutôt que de les cacher. Un secret ça transpire à travers les pores de la peau … et ça remonte toujours à la surface. Léa est une femme qui a la quarantaine. Elle... Continue reading →

Les demeurées de Jeanne Benameur

Ed. Folio, 81p, 2€ Trois femmes dans ce roman. La première, c’est La Varienne, l’abrutie, la demeurée. Au choix. Elle a une petite : Luce. La lumière ? Non sa lumière à elle, à l’abrutie. Entre ces deux femmes existe... Continue reading →