Commentaires sur Dans les bois éternels de Fred Vargas

Le rythme est moins haletant que dans les romans de Kennedy, mais
l’intrigue est bien menée, Vargas arrive à nous tromper sur l’assassin
encore une fois ( mais j’y arriverai un jour !!! ). On retrouve encore
Adamsberg, le flic énigmatique, des cerfs ( le bouquetin sur la couv’
est un leurre ! ), une vieille infirmière tueuse dissociée, un
lieutenant qui parle en vers … difficile de raconter cette histoire.
En gros, Adamsberg mène une enquête sur la mort de deux hommes,
résoudre cette enquête conduira notre commissaire bien plus loin qu’il
ne l’aurait pensé.

Leiloona
Épicurienne culturelle, je sillonne villes, pays et musées, toujours un livre dans mon sac ... Chaque lundi, je publie mes textes dans un atelier d'écriture que j'anime depuis plus de 5 ans, basé sur une photographie. Museo geek l'hiver, sirène l'été. J'aime les bulles, le bon vin et les fromages affinés. View all posts by Leiloona →

2 commentaires

  1. D’ailleurs ça me fait penser que je n’ai pas encore lu « Sous les vents de Neptune » ….

    Répondre

Commentaire :

%d blogueurs aiment cette page :