Commentaires sur Quand Patrick de Carolis lit un de mes écrits …

Tout a commencé par un concours sur Libfly : il fallait déclarer sa flamme à son libraire. J’ai tout de suite adoré l’idée. 
Lors que j’étais étudiante, à Caen, il y avait une librairie hors du temps et des normes. Elle n’existe plus aujourd’hui. Trop petite ? Trop bizarre avec ces post-it sur la vitrine ?
Bref, c’est à elle que j’ai pensé en écrivant cette fameuse lettre (que vous connaissez déjà).
Et puis Yomu m’a envoyé un mail dans lequel elle me disait que ma lettre avait été élue par le jury de libraires, que ma lettre serait lue par Patrick de Carolis !

Vous n’imaginez même pas à quel point ce mail m’a soufflée. Et lorsque j’ai entendu pour la première fois mes mots dans la bouche d’un autre, je faisais des bonds intérieurs. J’ai dû avoir un sourire niais sur le visage pendant toute la soirée …

Je voulais vous faire écouter cette lecture, parce que bien sûr je suis fière de moi ! Et puis, je voulais aussi remercier Patrick de Carolis pour cette lecture personnelle et émouvante. Merci aussi à Libfly. 

(Rassurez-vous, les remerciements s’arrêtent là, je continuerai quand je recevrai le prix Goncourt. – Humour inside-.)

Vous pouvez entendre cette lecture sur Libfly ici

42 comments

  1. clara says:

    Un grand BRAVO !!! Ta lettre était très belle et tu méritais de gagner !!!!Oh, je suis contente pour toi !

    Répondre
  2. Brize says:

    Ouaouh ! C’est superbement lu, toutes les inflexions de voix rendant parfaitement compte de ton texte, une réussite à l’écrit et à l’oral !
    BRAVO +++ .

    Répondre
  3. Aifelle says:

    Félicitations ! Patrick de Carolis lit très bien et ta lettre est d’autant mieux mise en relief.

    Répondre
  4. Phooka says:

    Enorme ce truc!! Félicitations!!!!!

    Dis moi c’est quelle librairie à Caen (j’y ai fait mes études moi aussi, même si j’ai quitté cette ville il y a longtemps? )

    Répondre
  5. Yomu says:

    Chez Libfly, nous avons aussi beaucoup aimé cette lecture à voix haute, très investie et émouvante ! Nancy Huston et Sylvie Testud devraient lire très bientôt les deux autres lettres gagnantes, de l’émotion en perspective ! Nous sommes ravis car cette opération a pu montrer le rôle irremplaçable des librairies de proximité, et de la plume des usagers eux-mêmes. Merci encore pour cette lettre Leiloona ! Yomu.

    Répondre
  6. Hélène says:

    Bizarrement je n’aimais pas trop cette librairie quand j’étais caennaise. je préférais Mémoranda…

    Répondre
  7. Syl. says:

    Mais c’est trop super ! Quelle lettre !!! Une vraie émotion. Le ton est si juste. Franchement super génial !

    Répondre
  8. Anne Sophie says:

    wahou, toutes mes félicitations ! en plus ça rend trop bien lu par patrick de carolis. je suis admirative j’aurai droit à un autographe quand tu auras le goncourt ?

    Répondre
  9. Nadael says:

    Ta lettre est très belle et la voix de Patrick de Carolis la sublime. Félicitations!

    Répondre
  10. Marion says:

    Waouh la classe ! Félicitations, ta lettre le mérite amplement, elle était très belle. Bravo !

    Répondre
  11. XL says:

    j’ai aussi connu de ces librairies, qui donnent l’impression d’un vrai partage avec le client/ami/lecteur, une à Nancy et une à Nantes… je ne sais pas ce qu’elles sont devenues, ni si elles ont survécu !

    Répondre
  12. kathel says:

    Bravo pour cette belle lettre, tu rends fort bien ces petits moments de plaisir que sont les visites à sa librairie favorite !

    Répondre
  13. antigone says:

    Trop chouette ! De Carolis bien sûr, mais surtout ton texte, vraiment très très bien. On reconnaît « ta voix » dans la sienne, quelle étrange sensation…
    Je t’imagine danser de joie et de stupéfaction toute seule chez toi devant le mail reçu, non ?!!

    Répondre
  14. Cathy says:

    C’est génial ! ça me rappelle quand je participais à une émission sur la correspondance qui s’appelait Poste Restante sur France Inter, il y a une vingtaine d’années…
    et que j’entendais soudain mes lettres envoyées,lues à l’antenne par l’animateur… Magique quand l’écrit prend une autre dimension à l’oral, et c’est vrai que la voix de P. de Carolis te va bien

    Répondre
  15. Manu says:

    Félicitations ! Mais c’est vrai que ton texte méritait de gagner J’imagine que ton petit coeur a du s’emballer en entendant tes mots lus de cette manière

    Répondre
  16. sophie / vicim says:

    j’habite à Caen et je vois très bien la librairie dont tu parles… Les citations à droite à gauche sur des bouts de papier… Très belle lettre !

    Répondre
  17. Leiloona says:

    Merci pour vos p’tits mots !

    En fait, j’aimais énormément Memoranda, en plus c’était mieux pour mon budget d’étudiante ! Mais cette librairie est restée comme un must pour moi.

    C’est marrant de voir qu’il y a pas mal de caennais par ici !

    Héhé !

    Répondre
  18. Didi says:

    J’avais lu ton texte ici je l’ai également vu sur Libfly où je me suis inscrite il y a peu.
    Je tenais à te féliciter pour ce très beau texte et tu méritais vraiment de gagner ce concours !
    Quant à la lecture, excellente Patrcik de Carolis l’a rendu encore plus vivante et quand la cloche a tintinnabulé j’étais dans ta librairie !
    Tu peux être fière vraiment !
    Je t’embrasse !

    Répondre
  19. djak says:

    c’est chouette d’avoir un sourire niais sur le visage toute la journée! bravo!

    Répondre
  20. Yv says:

    A écouter P. de Carolis lire ta lettre, on se voit dans cette librairie faire les mêmes gestes que toi. Bravo

    Répondre
  21. dasola says:

    Bonjour Leiloona, un petit moment de gloire qui a dû te faire bien plaisir. Bravo. Bonne après-midi.

    Répondre
  22. Aproposdelivres says:

    Bravo Leiloona ! J’avais zappé ce message lors de mes précédents passages sur ton blog.
    Je n’ai pas encore pu écouter ta lettre (impossible au bureau…) mais je le ferai très bientôt.

    Répondre
  23. Asphodèle says:

    Je passais par la case « Ecrits » de ton blog pour voir ! Je ne suis pas déçue dis donc ! Patrick de Carolis, rien que ça ! Ta lettre m’a rappelé des souvenirs, on a tous une petite boutique en nous qui demeure…Il suffisait de bien le dire et tu l’as fait ! Bravo (à retardements certes) !

    Répondre

Laisser un commentaire