Commentaires sur Du jamais vu !

@ Kot

Il avait été le premier à se lever ce matin. J’avais d’abord entendu ses petits pas sur le parquet, puis la clenche de la porte s’était abaissée doucement, et un petit minois était apparu dans l’embrasure. 
Un rapide coup d’oeil au réveil.
7 H 17
Il était encore tôt.
Lentement, sur la pointe des pieds, Gaspard s’était approché de moi, et sa main chaude s’était posée sur mon visage. Il était l’heure. Déjà.
Se lever, mettre ses chaussons, enfiler un gilet. La saison chaude était terminée. Descendre les escaliers. Le chat. Gaspard. 
Mon petit homme était déjà attablé, un sourire au coin des lèvres, comme toujours.
Un chocolat, une tartine beurrée, un verre de jus de fruits.
Se poser enfin. Un café fumant salvateur.

C’est alors que Gaspard m’annonça sa trouvaille. Ma tête effarée le fit hurler de rire.
Son rire.  
Je m’en suis abreuvée. Bientôt la maison en serait vide.
Puis revenir à la raison, et lui conseiller de le faire un autre jour. Pas aujourd’hui. Surtout aujourd’hui.
Mais Gaspard y tenait.
C’est alors qu’il descendit de sa chaise et alla fouiller le placard de l’entrée. Très fier, il en ressortit son casque de trooper. Son père le lui avait acheté pour un anniversaire, et en fan de Star Wars, c’était son déguisement fétiche. Il avait dû le mettre une quinzaine de fois cet été. 

Gaspard appela son père.
Ils devaient partir, c’était l’heure ! 
Stéphane eut du mal en voyant son fils avec ce déguisement. Mais il savait que rien ne le ferait changer d’avis. 
Il lui emboîta le pas. Gaspard était déjà parti dans l’allée. Je glissai tout de même à Stéphane un sac, au cas où. 
Sacré Gaspard. 5 ans, déjà.
Il avait toujours eu une imagination débordante. 

Mais de là à se déguiser un jour de rentrée … 

 

***


 Et voici les liens vers les différents textes écrits à partir de la même photo : 

Jean-Charles : Un souhait particulier

–  Olivia : Passé à monnayer

Orchidée

–  Zelda : le déclin de l’Empire

Amélie : Enfant de la Lune

Kytheria : Le Masque du sartrisme

32 Octobre 

J’ajouterai vos différents liens au fur et à mesure ! J’espère que cette photo vous a inspirés. En fait, je l’ai trouvée difficile à « faire parler ». 😉
Et vous ?  

19 comments

  1. 32 Octobre says:

    avantagée sur moi qui n’y connait rien en déguisement… très bien vu…

    j’aime cette écriture qui me fait partir dans plein de directions au fil des mots avant de me remettre dans la bonne direction, la rentrée des classes…

    Répondre
  2. Leiloona says:

    @ Jean-Charles : Le lien d’hier comportait la date du 27, et celui-ci, du 28 !
    Lien réparé !

    Merci de vos commentaires ! Cette photo parlait peu, c’est vrai ! Mais j’aimais beaucoup son côté saugrenu, justement !

    Répondre
  3. MarionJB says:

    Super histoire ! J’aime beaucoup ! Si j’avais une remarque à formuler c’est de faire attention à l’usage de la conjugaison. L’imparfait n’est pas idéal à la lecture. Le présent passerait mieux, ou bien le passé simple Mais sinon idée géniale j’adore, moi qui ait des enfants, je trouve ça bien trouvé !

    Répondre
  4. Leiloona says:

    @ Garance :
    Oui, j’imagine aussi !

    @ MarionJB :
    Le plus-que-parfait marque l’antériorité par rapport à un autre fait au passé. Je me doute qu’il est moins aisé de lire un tel texte, mais j’en ai un peu assez de ne voir que du présent dans des textes au passé. Quant au passé-simple, il ne convenait pas vraiment à ce texte. Le passé-simple était trop littéraire.

    Répondre
  5. Olivia says:

    Perso, j’aime aussi l’usage de l’imparfait, ton texte est très joli !
    Oui, j’ai aussi eu du mal à faire parler cette photo.

    Répondre
  6. sabine says:

    J’aime beaucoup le principe du texte écrit à partir de la photo!!! Un jeu d’écriture alléchant!

    Répondre
  7. Leiloona says:

    Liens à jour !

    @ 32Octobre : Non, pas envoyé ! D’ailleurs je suis allée voir sur ton site mis en lien, mais je ne l’avais pas trouvé.

    @ Sabine : Et les rendus sont tous différents. Etonnant de voir qu’une photo ne nous « parle » pas de la même façon !

    @ Gwenaelle : Je me blinde avant d’entrer dans la terrible phase du « non » des 2 ans !

    @ Kytheria : Ne m’en parle pas, je ne sais même pas ce que je mets non plus. C’est la fin des haricots !

    Répondre
  8. Didi says:

    Hihihihihihi j’aime bien ton texte il est très rigolo !
    Que la force soit avec toi pour la rentrée !
    Bises

    Répondre

Laisser un commentaire