J.K. Rowling se recycle : elle se tourne vers la littérature adulte !

On a été nombreux à lire la série Harry Potter, LA série pour beaucoup d’entre nous. Il suffit de voir l’essor de la littérature jeunesse après elle : Harry a été le fer de lance de ce mouvement, le vaillant petit cheval qui a ouvert les larges portes du succès … 

450 millions d’exemplaires vendus, ça fait rêver ! 

J.K Rowling, que plus personne n’attendait, compte publier un roman adulte. Ses lecteurs sont devenus grands, ce livre grimperait illico en première place des livres vendus. Qui n’achèterait pas ce nouveau roman les yeux fermés ? Qui ne voudrait pas être le premier à tenir entre ses mains ce nouveau-né ? 

A voir, tout de même. Oui, c’est Rowling, oui, c’est un auteur incontournable. Mais la littérature adulte suppose une toute nouvelle écriture. Certains procédés comme la répétition d’informations devront être zappés. Ce qui faisait le charme de Harry ne collera pas au teint d’un autre … 

Je demande donc à voir. 
Plus sceptique que la majorité d’entre vous, je suppose.

Mon prochain livre sera très différent de la série des Harry Potter, publiée (…) par Bloomsbury en Angleterre et par mes autres éditeurs partout dans le monde. La liberté d’explorer de nouveaux territoires est un cadeau que je dois au succès de Harry Potter, et pour ce nouveau territoire, il m’a paru logique d’avoir un nouvel éditeur.

Ce sera donc la filiale Hachette Livre. 

Pour le moment, restons patients, ni titre, ni date ne sont sortis de choixpeau chapeau. 

MyBoox aussi en parle.
Crédits Photo ©writeawriting 

29 comments

  1. Miss Alfie says:

    Comme toi je suis très sceptique… Je crains le roman commercial qui n’aurait pas d’envergure et tiendrai son succès uniquement du nom de son auteur…

    Répondre
  2. enna says:

    Je pense que ça risque peut-être d’être une peu « young adult » si elle écrit pour ses fans qui ont grandi… Peut-être une sorte de « chick litt urban fantaisy » (hum…pas mon truc.. ais je suis juste un peu sceptique

    Répondre
  3. Méloë says:

    Sceptique aussi…Non pas que je ne la pense pas capable d’écrire autre chose que Harry Potter, mais un roman pour adulte c’est très différent comme tu le soulignes…Et puis le battage médiatique démarre beaucoup trop tôt à mon goût.

    Enfin, on verra bien…La surprise sera peut-être excellente, mais je suis a priori moins enthousiaste que j’aurais pu l’être il y a quelques années.

    Et je ne préfère pas imaginer comment seront reçus les blogueurs qui publieront un billet négatif…

    Répondre
  4. Leiloona says:

    J’espère bien que les blogueurs garderont aussi la force qui est la leur : publier librement leur avis.

    Quel intérêt de publier un avis dithyrambique pour la seule raison qu’ils ont reçu un service presse ?

    Et puis zut, si je n’aime pas, je ne vois pas pourquoi je ne l’écrirais pas !

    Enfin, ça, c’est un autre débat.

    Répondre
  5. Méloë says:

    Ca ne m’empêchera pas de le dire si je n’ai pas aimé, SP ou non, d’ailleurs! C’est juste que j’ai le souvenir de m’être fait copieusement insulter lorsque j’avais émis des critiques négatives sur trois « best-sellers ». Alors, pour un JK Rowling, les passions risquent d’être déchainées.

    Répondre
  6. Tchoucky says:

    Je suis sceptique aussi, mais peut-être moi. C’est vrai que le style de J.K. Rowling convenait très bien à la littérature de jeunesse, mais ça ne veut pas dire que le passage à la littérature pour adulte ne lui conviendrait pas. Après tout, souvenons nous de ce que disais Mark Twain, sur la littérature de jeunesse « Je n’écris pas pour les enfants, il arrive seulement que ce que j’écris le soit si bien que ça puisse être lu même par des enfants ». Le piège à évité, il nous concerne : il ne faut pas acheter ce livre parce que c’est J.K qui l’a écrit. Quelle que soit l’issue de l’exercice, ce ne sera pas le style qu’on connait. Ceux qui l’achèteront dans le but de retrouver Harry Potter seront déçus.

    Répondre
  7. Stephie says:

    Moi je suis curieuse ! Et j’imagine la pression qu’elle doit avoir car au final, tout le monde l’attend au tournant.

    Répondre
  8. Sara says:

    Elle prend un risque et c’est louable. Car au final, elle pourrait écrire une autre saga façon HP. Evidemment il faut voir ce que cela donne et surtout ce qu’elle à nous dire.

    Répondre
  9. Leiloona says:

    Meloë : ah bon ? Sur des grosses productions, je pensais que ça passait davantage inaperçu !

    Mirontaine : Oui, un peu tôt tout de même pour cette déclaration …

    Tchoucky : arff, je l’achèterai, parce que je suis une fille curieuse !

    Stephie : Tu m’étonnes qu’elle doit avoir une certaine pression. Bon, en même temps elle peut sortir un navet, elle ne sera pas à la rue pour autant.

    Sara : Quel risque prend-elle vraiment ? De se faire huer par ses fans déjà acquis à sa cause ?
    Ecrire de nouveau pour la jeunesse était plus risqué … car il fallait retrouver un autre univers aussi porteur que cet Harry.
    Bon, à voir, hein.

    Le seul risque serait que son orgueil en prenne un coup si jamais ce qu’elle sort est vivement critiqué.
    Un peu comme ces stars déchues.

    Répondre
  10. Lisbei says:

    Oh la la, j’avoue que je bondis un peu en lisant ton billet et certains des commentaires … pas parce que je suis une bénie-oui-oui qui encensera systématiquement tout ce que Rowling sortira … mais parce que j’ai horreur des catégorisations (très difficile à vivre pour une bibliothécaire, ça), et donc je ne vois pas au nom de quoi un bon auteur de littérature pour la jeunesse ne pourrait pas être aussi un bon auteur de littérature pour adulte, si tant est qu’il existe fondamentalement une telle distinction … à part pour les éditeurs et les « marketeurs » de tous poils … super la citation de Twain, au passage …

    Ensuite, il faudrait quand même se souvenir que si HP a eu du succès, avant les films et tout le tintouin médiatique, c’est quand même parce qu’il s’agissait de bons livres, à la base …

    Et enfin, j’ai toujours trouvé que contrairement à beaucoup d’auteurs contemporains de livres pour la jeunesse (dont je ne citerais pas les noms … pas même celui de l’auteur d’Eragon, dont je ne me souviens plus …), Rowling écrivait vraiment bien, alors je ne vois pas pourquoi elle se mettrait à écrire avec les pieds parce qu’elle sort de l’univers de HP …

    Bon, j’avais prévenu que ma réaction était un peu vive …

    Après, moi je l’achèterai très certainement, et en me réjouissant à l’avance, comme je le fais à chaque fois qu’un de mes auteurs favoris sort un nouveau livre … et après, il se peut que je sois déçue, évidemment, ou que je sois transportée, mais de toute façon, je le dirais tel quel sur mon blog, et je ne crois pas trop à une censure ou une auto-censure des blogueuses … nous avons la langue trop bien pendue pour ça, mesdames, non ?

    Allez, sans rancune, et à bientôt !

    Répondre
  11. Leiloona says:

    Ah mais tu as raison d’exprimer ton mécontentement !

    Je n’ai jamais été une afficionada de son écriture (pour les raisons citées plus haut), mais elle a su créer un véritable univers. Aussi, oui, je me demande si elle saura en sortir, un peu comme ces acteurs cantonnés à un rôle qui ont du mal à incarner quelqu’un d’autre.)

    J’espère avoir tort.

    Sinon, loin de moi l’idée de refaire le procès de la littérature jeunesse, je pense en lire assez pour ne plus avoir à prouver que c’est un genre que j’aime. Aussi, un bon auteur jeunesse peut aussi être un bon auteur « tout court », là encore le « tout court » ne veut pas dire qu’un auteur jeunesse ne soit pas un vrai auteur.

    Je n’ai jamais lu ses livres en VO, donc il est difficile pour moi de juger, mais les auteurs de talent sont ceux qui possèdent une belle musicalité, il faut que la musicalité de la langue soit exploitée. Et d’après ce que j’ai vu, là où elle excelle serait davantage dans la création d’univers particuliers.

    A voir, donc.

    Répondre
  12. Aifelle says:

    Je suis assez de l’avis de Lisbei. Et çà doit être assez terrible d’être attendue au tournant comme çà. Je l’aborderai sans a priori, on verra bien ..

    Répondre
  13. Méloë says:

    @Lisbei: je n’ai jamais dit que les blogueurs n’oseraient pas rédiger des critiques honnêtes ! Merci de ne pas transformer mes propos
    Seulement que ceux qui ne seront pas particulièrement enthousiaste s’en prendront ‘plein la tronche » par les fans. J’ai donné pour Marc Levy, Stefenie Meyer et Suzanne Collins. Et là, vu l’ampleur du « phénomène Rowling », j’imagine que ce sera encore plus marqué.

    Et je persiste à croire que l’on écrit pas pour les adultes comme pour les enfants. Ce qui ne veut pas dire que je dénigre la littérature jeunesse comme étant de moins bonne qualité, j’en lis d’ailleurs énormément. Le fait est que selon moi, le rythme, l’équilibre… ne sont pas les mêmes dans un livre directement destiné à la jeunesse, de ceux d’un livre adulte ou tout public. Et l’on peut exceller dans un domaine, et moins gérer dans un autre. Pas seulement en littérature.

    Enfin, je le répète, mais c’est surtout cette folie médiatique qui me gave. On a ni titre, ni thème, ni date de sortie, et je n’entends parler que de ça depuis hier. Alors oui, je sature un peu.

    Ca ne fait aucun doute que j’achèterai le livre et j’espère vraiment que ce sera une belle surprise. Je serais peut-être même une des lectrices les plus enthousiastes, mais j’attends de voir. Je veux juger le bouquin pour lui-même. Et le fait que j’ai adoré HP ne veut pas dire que tout ce qu’écrit et écrira Rowling est forcément bon, ni forcément mauvais. Je ne demande qu’à voir.

    C’est ce tapage, cet espèce de mouvement collectif qui me gène un peu et me rend sceptique et de mauvais poil. Pourtant, j’ai fait partie des irréductibles enthousiastes au moment de la saga (de ceux qui animaient soirées de lancement et jeux de rôles grandeur nature, qui passaient la soirée d’Halloween à participer à un bal dans une cave voûtée du XIIème siècle et caetera), et j’ai toujours beaucoup de tendresse à son égard, mais j’ai simplement l’impression d’être passée à autre chose. Je n’ai d’ailleurs pas rouvert un tome depuis l’été 2007. C’est un livre que j’aurais sans doute plaisir à découvrir, mais je suis loin de ressentir le fol enthousiasme que les éditeurs semblent vouloir nous imposer. c’est tout

    (désolée pour le pavé)

    Répondre
  14. Noom' says:

    Je suis davantage curieuse que sceptique quand à ce que Rowling peut faire : HP a « bercé » mon adolescence mais je n’ai pas d’attentes particulières vis-à-vis des futures œuvres de la romancière. Si ça me plaît tant mieux (et ça relancera d’autant plus mon intérêt pour elle), sinon, elle gardera sa « place » dans mon esprit.

    Qui sait, on n’est pas à l’abri d’une surprise .

    Répondre
  15. Soène says:

    Grrrr mon com s’est évaporé !

    Je n’ai pas lu, donc, la série des HP (vu mon âge !) mais y a-t-il des livres adaptés aux tranches d’âges ? a priori, non, quand je vois les Liseuses se délecter de livres des collections Jeunesse !

    La dame sur ta photo est bien plus jeune ! Alimentaire ?… c’est un gros risque qu’elle prend à écrire ce roman après l’énorme succès de sa série.
    « Pour progresser, il faut être critiqué »…

    Bonne chance à elle et bises à toi, Leiloona

    Répondre
  16. marionrose says:

    A la base J.K Rowling est diplomée en littératur e médievale donc vu les réferences à cette période qui pullulent dans Harry Potter j’espere fortement que ce roman pour adultes se deroulera dans cet univers là

    Répondre
  17. Karine:) says:

    Quant à moi, je suis curieuse. C’est certain que je lirai, avec l’esprit ouvert. J’espère que ce sera aussi bien qu’Harry Potter mais disons que la marche est haute!

    Répondre
  18. Brize says:

    Ma foi, j’ai vraiment beaucoup aimé lire toute la série des « Harry Potter ». J’espère que l’auteur s’est fait plaisir (je suppose qu’il est écrit, puisqu’on parle déjà publication) et nous fera tout autant plaisir avec son prochain livre… mais tant de livres paraissent que je n’ai pas d’attente particulière avec celui-ci.

    Répondre
  19. Reka says:

    Je n’ai pas lu les H.P. mais je serai attentive à cette nouvelle parution et guetterai les avis avec intérêt.

    Répondre
  20. Lisbei says:

    @Melöe : excuse-moi, je ne voulais pas déformer tes propos, simplement, je parlais de censure entre blogueurs … et je n’y crois pas … de la polémique, ça, c’est sûr, la preuve …

    Après, rassure-toi, on s’est déjà toutes fait copieusement insultées par des fans, pour ma pomme, c’était pour Eragon, que j’avais légèrement démoli sur Bibliosurf … mais heureusement que nous ne sommes pas tous d’accord entre nous … et que nous avons encore le droit de le dire haut et fort !

    Bon dimanche !

    Répondre
  21. Méloë says:

    Pas de souci, en fait par écrit, avec la distance et sans le ton on se méprend parfois sur les intentions des autres, je me suis sans doute aussi « rebiffée » un poil vivement Et je suis tout à fait d’accord, heureusement que les avis divergent parmi les blogueurs ! Le principal est dé réussir à échanger dans le calme comme c’est le cas ici
    Bon dimanche à toi aussi

    Répondre
  22. Acr0 says:

    Je suis sceptique quant à moi aussi. J’ai peur d’être déçue, on verra bien. Parce que même si c’est sur Harry Potter, son fameux Pottermore tire la gueule, les fans sont mécontents.

    Répondre
  23. Nico says:

    Je la verrais bien dans le polar. Vu la maîtrise du suspense, du mystère et des rebondissements dont elle a fait preuve dans sa saga, je suis optimiste. Elle saura s’adapter!

    Répondre

Laisser un commentaire