formats

renest celestineSon premier ciné. Toute une épopée. Après le métro, la salle obscure … Un peu peur au début car les questions fusaient, le son était trop fort pour lui (« Maman, il faut baisser le son ».) Et puis, la magie de l’image a opéré. Là, assis sur mon manteau en guise de rehausseur, il a été sous le charme des dessins.

Ernest et Célestine, deux animaux que tout oppose. Elle est une souris qui vit dans le monde d’en bas ; lui est un ours en quête de nourriture, dans le monde d’en haut… Une rencontre improbable puisque depuis la nuit des temps ces deux peuples s’évitent. Si le loup est pour les petits garçons un terrible animal qui fait peur, pour les souris il faut se méfier des ours.
L’ours le vilain, le mal léché … Oui, mais Célestine ne veut pas croire à ces sornettes de vieille bigote  Non. D’ailleurs, elle adore se dessiner en compagnie d’un ours.

Aussi lorsqu’Ernest, affamé par cet hiver qui n’en finit pas compte manger cette petite souris trouvée dans une poubelle, Célestine se défend en lui disant que ce serait une erreur de se conformer à ces vieux contes pour enfants … Personne n’y croit plus d’ailleurs …

Véritable enchantement pour les yeux, des petits et des grands, film poétique qui renvoie les parents en enfance, « Ernest et Célestine » a déjà tout d’un classique …

Nulle mièvrerie ici … L’ours au début menace même la souris de finir dans son ventre, et la vieille bigote de l’orphelinat a des côtés un peu effrayants, tout comme les cauchemars faits par nos deux protagonistes … Et il faut voir ces policiers aux trousses de cet ours « homme orchestre » qui peine à gagner quelques sous pour se payer à manger.

Outre des illustrations magnifiques,  le film d’animation est aussi porté par des dialogues écrits par Daniel Pennac. Quant aux mamans, la voix chaude et ténébreuse de Lambert Wilson les enchantera … (Vous ai-je déjà dit que je fantasme sur cet homme depuis mes 12 ans ? Voilà, c’est dit …)

Bref.

Pour en prendre plein les mirettes, pour prendre un ticket vers l’Enfance, ou même tout simplement pour faire passer un bon moment à vos têtes blondes, n’hésitez pas, c’est magique. On rit, on est ému. Et en prime, une belle leçon de tolérance à la clé. Que demander de plus ?

ernest-celestine

 

ernest-et-celestine

Ernest-Célestine-8