Cinquante nuances plus claires, E.L. James

fifty shades tome 3


Et nous voici arrivés à la fin de cette trilogie … Pour celles qui n’auraient pas encore lu les précédents tomes et voudraient le faire, vous lisez cette chronique à vos risques et périls (comme quoi, lire une chronique peut être aussi dangereux qu’une conquête du Graal …), puisque je dévoile des péripéties des précédents tomes …

Ana et Grey sont donc mariés. Si, si.

Alors il faut bien trouver le piment ailleurs que dans une simili « fuis-moi je te suis, suis-moi, je te fuis » d’une relation naissante. Et où trouver de l’action ? Eh bien, dans un film d’actions, pardi ! … Aussi attendez-vous à vivre une tentative de rapt, une course poursuite … Sans négliger pour autant le côté romantique de cette histoire … Et là, quoi de mieux qu’un bébé qui viendrait parfaire cet amour ?

Autant le dire tout de suite. Ce tome m’a ennuyée. Le premier, aussi mal écrit soit-il, était un page-turner. Les yeux gris de Grey sans doute qui m’avaient prise dans leurs filets. Avec ce troisième opus, la machine est rodée. Les petits airs de Grey ne font plus fondre, la moue et le pincement des lèvres d’Ana agacent, et les parties de jambes en l’air ressemblent davantage à une relation entre papa-maman qu’entre « Féline la tigresse » et « Rocco roi du porno » … Ana et Grey sont ma-riés : cette histoire n’émoustille guère.
Aussi est-on alléché, l’oeil aux aguets quand Grey propose à Ana quelque chose de plus hard. Je vous vois déjà penser à la sodomie. Mais que nenni ! Un plug bien placé et puis s’en va … Pour la sodomie (dont on nous parle depuis le tome 1), repassez plus tard. Cela devait sans doute être trop éloigné des attentes des lectrices américaines puritaines.

Parce que soyons francs : après nous avoir vendu une romance bateau pour un roman SM porno, E.L James ne sort aucunement des sentiers battus. Une petite claque sur les fesses, un plug, des mains attachées, une baise en mer … Mais qui cela peut-il émoustiller ?

Vous l’aurez compris : un troisième tome dont on peut se passer.
Le troisième tome est bien loin de nous vendre du rêve. Au contraire, même : il permet de se rendre compte que E.L James conclut son histoire comme bien d’autres. La morale est sauve. Papa / Maman sont mariés, Papa n’a plus ses problèmes psychologiques grâce à maman, ils ont de jolis enfants et font l’amour au moins trois fois par semaine. La plénitude totale, quoi … Amen.

Auteur E.L. James
Editeur Lattes
Date de parution 06/02/2013
Collection Romans Etrangers
ISBN 2709642549
EAN 978-2709642545
Nombre de pages 600
17 €

Saxaoul aussi a été déçue, même si sa lecture ne fut pas soporifique.

33 comments

  1. Emeralda says:

    Ahhh j’ai trouvé le troisième tome meilleur que le second, comme quoi…
    Mais c’est vrai que franchement, côté galipettes, c’est tout sauf SM porno… trop de vanille !!!

    Répondre
  2. saxaoul says:

    Je crois que l’auteur peut dire merci à son éditeur et à la jolie campagne de pub qu’il lui a préparée.

    Répondre
    • Leiloona says:

      Je crois aussi que certaines lectrices apprécient vraiment cette lecture un peu décalée mais qu’elles peuvent lire car tout le monde le fait …

      Il y a aussi un petit côté « je lis ce que tout le monde lit », dans l’histoire.

      Moi de mon côté, j’avais commencé la trilogie, et vu le phénomène je me « devais » de la lire ! 😀

      Répondre
  3. sylire says:

    J’ai eu largement mon compte avec le premier, les billets suffisent à assouvir ma curiosité pour les 2 tomes suivant.

    Répondre
  4. dan says:

    Je suis en train de lire, c’est très convenu en effet et les scènes érotiques m’ennuient de plus en plus…

    Répondre
    • Leiloona says:

      C’est clairement dommage pour ce genre de livre … Moi aussi, je pouvais même arrêter ma lecture en pleine scène d’amour. Mouarf, à l’eau ! 😉

      Répondre
  5. Géraldine says:

    Je me suis déjà passée des 2 premiers tomes, j’en ferai ainsi pour celui et me passerai donc de la trilogie complète !

    Répondre
  6. couette says:

    Rho, ben en effet, une fois de plus, nous sommes raccord! Je me marre toute seule! Dis donc, nous avons fait carton plein sur les trois tomes, avec des avis jumeaux ! ( en même temps, je ne suis qu’à moitié surprise vu le nombre de belles découvertes faites grâce à toi!)

    Répondre
  7. Neph says:

    Je viens tout juste de succomber au premier tome, et je vais très certainement m’en tenir là pour ne pas gâcher mon plaisir !

    Répondre
  8. sanjil says:

    je viens de finir le 3eme tome! et franchement c’est BOF! on n’est plus surpris, l’histoire se lit simplement, et toute les une page et demie il y avait une scéne de sexe sans surpise je survolais que cela m’ennuyais de le lire!

    Répondre
  9. le boudoir de soi says:

    ah j’en suis au premier tome, si le sexe continue encore dans les deux autres c’est vrai que c’est redondant… Merci pour les infos. J’aviserai selon mon humeur !

    Répondre

Laisser un commentaire