Le Piratosaure, Alex Sanders

piratosaure couvertureQuand on devient parent arrive aussi une avalanche de noms jusqu’alors inconnus … Alex Sanders, le papa du fameux lapin Lulu qu’on adore à la maison, mais aussi du Loup, cet animal qu’on tente vainement de dédramatiser …

Au panthéon des animaux horriffiquementerrifiants, derrière le loup et le dragon, se place directement le dinosaure. Il faut dire qu’avec ses grandes dents, il a de quoi apeurer le petit garçon de plus de trois ans … Avec son Piratosaure, Sanders frappe fort. Oui, parce que ce n’est pas n’importe lequel : c’est un dinosaure pirate. La classe, tout de même, hum !

Alors qu’il est bien tranquille sur son île à se goberger d’or, un jour apparaît le plus splendide des galions : celui de la Reine d’Angleterre ! Le ventre de notre piratosaure n’en peut plus de crier famine ! De l’or royal, allons bon ! Ni une, ni deux, il se jette sur le galion … Bien entendu, vous savez bien, vous, que la Reine a plus d’un tour dans son sac, et l’amiral Victor court à son secours. Voici le piratosaure vaincu et emmené à Londres !

Se tiendra-t-il à carreau ?

Encore une fois, l’humour de Sanders fait mouche. Et loin de tomber dans un certain manichéisme, Sanders montre plusieurs facettes d’un même personnage. La conclusion de tout ceci est effectivement que le dinosaure pirate n’est rien de plus qu’un sacré gourmand … D’ailleurs, vu la fin de l’histoire, je parierais bien que Sanders est lui aussi un fin gourmet qui adore les shortbread cookies. Surtout à la nuit tombée …

Le Piratosaure n’a pas fait partie des livres qui ont tout de suite attiré l’attention de Tro’Gnon … Pour tout vous dire, il en a même eu peur au début. Il faut dire que sur la couverture, notre piratosaure a de sacrées grandes dents. Mais, une fois le pari de faire de cet album une lecture du soir passé, Tro’Gnon a adoré cette histoire de dinosaure gourmand …

En tout cas, depuis qu’il connaît cet album, Tro’Gnon joue au pirate en se cachant un oeil … ça vaut le détour, croyez-moi. Ya pas à dire, la culture forme les petits êtres ! :)

Les adultes, quant à eux, riront de l’image assez puritaine des anglais et leur « oh my godness » qui ponctue les actes du piratosaure.

Encore une fois Sanders arrive à nous faire rire, et aussi à montrer le côté gentil des monstres les plus terribles.

piratosaure

Auteur Alex Sanders
Éditeur Gallimard jeunesse
Date de parution 14/03/2013
Collection Giboulees Rois Et Reines
ISBN 2070653102
EAN 978-2070653102
Illustration Illustrations couleur
12 € 90

7 comments

  1. Herbe Folle says:

    Si j’avais un petit frère je n’hésiterais pas à lui offrir !
    Au fait, je t’ai nominée pour les blogs award, qui mettent en avant des blogs. Si tu veux faire suivre le tag, tu peux aller voir sur mon blog :)

    Répondre
    • Leiloona says:

      Ah c’est gentil ! 😀
      Je vais tenter d’y penser, mon cerveau est une véritable passoire. 😛

      Répondre
  2. jerome says:

    Pirate + dinosaure, c’est le cocktail parfait pour plaire aux petits garçons. S’il se lance dans l’histoire d’une Princesse cheval, je suis partant^^

    Répondre

Laisser un commentaire