Danse, danse, autour de la terre, tout en rond dans notre chanson (atelier d’écriture)

bulles

Elle la regarde sauter. Ploc, ploc. Il est si facile d’éclater les bulles et d’en être éclaboussée. Elle rit à gorge déployée et ne cesse d’attraper ces rondeurs de savon.
Plus haut, encore plus haut.
Une danse silencieuse prend alors forme : étirements, loopings cadencés, entrechats. Il n’en faut pas beaucoup pour rendre ce monde majestueux.

L’émerveillement de Marie est un délice.
Les bulles arc-en-ciel montent dans les airs et éclatent à quelques mètres de là.
Combien iront jusqu’à leur destination ? Quel message  le souffleur de bulles met-il en elles ?

Chuchote-t-il un amour resté secret qui éclatera bientôt au grand jour ?
Place-t-il une incantation magique pour cette femme qui ploie sous le malheur ?
A moins qu’il n’envoie un dernier baiser à une personne trop tôt disparue ?

Les bulles s’envolent, ma fille rit.
Bientôt la nuit tombera, la transparence laissera sa place à l’opacité de la nuit, ma danseuse ailée glissera ses pieds dans des draps de coton. Elle rêvera sans doute à ces rondeurs multicolores.

Quant à moi, je me mettrai à ma fenêtre et soufflerai à mon tour mon message aux ailes de la nuit.
L’entendra-t-il ?
Plocploc plocploc …

© Leiloona, le 10 novembre 2013

 ————————————————————————————

 

Le texte de Morgane :

HAPPY

Bonjour !!!
Vous me reconnaissez ?
Non ??!! Mais enfin … Vous m’avez bien croisé un jour ou l’autre ?
Je suis celle qui a les yeux pétillants, celle dont le sourire découvre ses dents en permanence, celle qui est toujours plein d’entrain …
Non ? Toujours pas ?!
Celle qui vous agace aussi quelque fois … À apprécier sans compter les petits bonheurs quotidien : Le ronronnement d’un chat sur mes genoux, un enfant qui me raconte le passage de SA petite souris, la barbe à papa qui colle à mes doigts …
Celle qui arrive automatiquement à trouver un côté positif aux événements qui semblent les plus désespérés. Celle qui a toujours les bons mots pour consoler ceux qui sont dans la peine ou la douleur.
Celle sur qui on peut forcément compter, celle qui rayonne du matin jusqu’au soir, qui éclate de rire à vos blagues les plus pourries …
Alors ? Ça vous revient ?! Il me semble que oui : Votre visage est déjà plus éclairé que tout à l’heure …
L’envie de me côtoyer un peu plus régulièrement vous effleure, mon univers vous attire. Si vous êtes sage je vous laisserai peut-être une petite invitation pour des visites régulières tout à l’heure … Pour info, le thème de la semaine est « Shebam – Pow – Blop – Wiiiiiiiizzzzzz ! »
Bon et bien … Tchao ! À plus tard !
Ah pardon j’oubliais …
Je m’appelle Joie de Vivre.

 ————————————————————————————

 Le texte de Jacou : 

Libébulle

 – Je bulle, je débulle, je surbulle, j’ubulle, je déambulle, je préambulle.

A vous. Répétez. Sortez de votre bulle, enfin. C’est pas sorcier tout de même.

-          Je voudrais vous y voir, vous monsieur le grand magicien de n’importe quoi ! C’est que j’ai le vertige, moi dans votre astrolabobulle ! Et puis, vous m’avez pas engagée pour ça. Dans mon contrat il est écrit, il est écr…il est…Au secours, je glisse, gliss …gl…fonds, fonds, fffffffffffffon, on,on,on, ffffffffff….

-          Mademoiselle Jane, voulez-vous bien revenir ici. Abbullissez, abbullissez, c’est un ord…pflatch. Mademoiselle Jane, attendez-moi, où êtes-vous ?

-          Là, sur votre droite, en train d’éviter les lunettes de la dame. Attention aux mains de la jeune fille. Elle va vous faire explo…Trop tard, monsieur Paul.

-          …

-          Je bulle, je débulle, je surbulle, j’ubulle, je déambulle, je préambulle. Ce sera sans vous, monsieur Paul.

 ————————————————————————————

 Le texte de JAK : 

Ensorceleuses  fragiles

Envahissantes, éphémères, elles  attirent le regard. Tous les reflets du ciel se mirent dans leurs formes remplies de mirettes brillantes

S’il y a un grand soleil, c’est mille feux qui rutilent

Si le ciel est bien gris, elles deviennent molles, volent, éclatent, s’étalent, mouillent un peu les frimousses, ravivant de fraîcheur, un instant, leur couleur pâlotte.

 Elles ont des  formes changeantes, curieuses et pénétrantes, dévorant les secrets intimes de tout cet essaim qui bade, baguenaude, erre sur cette place blanche.

Peut-être  quelque magicien, lit dans cette apparente  info- bulle, un secret  qui rendrait ces badauds un peu moins anonymes

Elles sont vides et pourtant si vivantes, d’avantage que certains passants dont le regard est terne.

Ces bulles, là sur cette place, qu’il soit,  jouvenceau ou Viel- homme, enjoué ou maussade, hurluberlu ou réfléchi, chacun  n’a qu’une envie, c’est pouvoir les ravir, les garder, ou les faire exploser.

Puis,  indifférentes, après quelques instants de vie, passagères, s’en  retournent dans leur forme première que personne ne pressent.

Elles non plus, ces bulles ensorceleuses,  ne sont pas immortelles.

 ————————————————————————————

 Et voici vos liens : 

Stéphanie : Mes dernières volontés

Yosha : Les souffleurs de bulles

Cardamone : Envol

Stéphie

une-photo-quelques-mots1

10 comments

  1. Cardamone says:

    @Leiloona et Jak : Grâce des bulles de savon joliment évoquée par celle de votre écriture!

    @ jacou : J’adore ce collier de mots à bulles qui donne envie de s’envoler!… en espérant ne pas explobuller!

    @ Morgane: Charmant portrait! Que Melle Joie de Vivre enchante tes journées! Chez moi qui n’ait malheureusement pas son talent elle tient serrée la main de sa soeur plus sombre, elles tirent leurs forces l’une de l’autre, car sinon, tu as raison, j’ai honte de le reconnaître, mais sa façon de trouver automatiquement un côté positif aux événements les plus désespérés en viendrait à m’agacer un tantinet!

    Répondre
  2. Leiloona says:

    @ Morgane : si tu savais comme ton texte me parle … j’en touchais deux mots à un ami l’autre jour, justement. :)

    Répondre
  3. Leiloona says:

    @ JAK : Un texte qui revient sur le côté éphémère des chose,s mais sans être négatif, il nous donne avant tout l’envie de profiter de la vie.

    Répondre
  4. Stéphanie says:

    ,@ leil: je trouve très jolie ton envolée de bulles messagères
    @morgane: j’aime ce ton et cette appel à la joie de vivre
    @jacou: joli jeu de mots.
    @ jak: tes bulles sont vides et vivantes, je pense moi qu’elles sont pleine de magie.

    Répondre
  5. Yosha says:

    @ Leiloona : on sent le vécu ;-) Très jolies en effet ces bulles messagères !
    @ Morgane : J’adore !!! Très belle personnification de cette joie de vivre… j’aime que ton texte fasse ressortir l’essence de la photo sans référence particulière.
    @ Jacou : un texte original, plein d’inventivité. J’ai pensé à Claude Roy en te lisant !
    @ Jak : belle réflexion à partir de ces bulles éphémères…

    Répondre

Laisser un commentaire