Le peintre, Kaho Nashiki et Iku Dekune

nobinobi-Peintre_02

le_peintre_aux_editions_nobi_nobiIl est des albums d’enfants indispensables pour créer à nos bambins un joli univers onirique et poétique. Ces albums constitueront une première approche vers un joli monde : Le Peintre en fera irrémédiablement partie …
La couverture, au toucher travaillé, est déjà un appel à la rêverie et à l’art …

Un fils part à la recherche de son père peintre en bâtiments depuis fort longtemps disparu. Son père était un prodige. Loin de ne se contenter que de toiles à l’univers restreint et borné, il peignait sur les murs. Plus d’espace, plus de liberté.
Un jour, il eut envie d’aller en France : sa femme l’y encouragea, mais jamais il ne revint. Jamais il ne sut qu’il avait un enfant.

Sur le bateau qui l’emmène en France, Shinya fait un drôle de rêve : apparaît une femme lui annonçant que son père avait lui aussi peint ce navire, qu’à son tour lui aussi il le peindra d’un « blanc d’Utrillo ». Le reste du voyage se déroule sans autre forme de fantastique …
En France, le jeune garçon cherche en vain la tombe de son père. Rien ne correspond à la description … Ce sera sur le chemin du retour qu’un cadeau symbolique lui sera fait …

Si j’ai eu du mal avec la tête des personnages (j’ai comme eu l’impression qu’ils sortaient d’une toile de Botero.), l’histoire m’a conquise … Une belle fable initiatique portée par une poésie comme seuls les asiatiques savent le faire. Tout est en retenu, et tout est dit à la fois … Voici un album sur la filiation, et la vie, mais aussi sur l’art, qui ne peut laisser indifférent.
Quand la dernière page se tourne, fait écho en nous une certaine phrase. La voici qui prend tout son sens, et c’est la gorge serrée d’émotions qu’on ferme cet album.

De belles valeurs, une belle poésie … qui m’ont même permis d’apprécier les illustrations qui au départ ne m’avaient guère convaincue.
Un must que je lirai à Tro’Gnon dès qu’il sera en âge de le comprendre.

A rapprocher de la merveilleuse Maison en petits cubes.

Éditeur : nobi nobi !
Collection : Hors Collection
A partir de 8 ans
En librairie le 27 février 2014
Prix public conseillé : 13,50 € TTC
56 p. couleurs

6 comments

    • Leiloona says:

      Oui, et en regardant sur le site de la maison d’éditions, ils font aussi le parallèle. 😉

      Au début de l’album, j’étais curieuse mais sans plus, et plus l’histoire avançait, plus elle me captivait, jusqu’à cette fin très touchante … un album qui véhicule de très belles valeurs. Le dessin des personnages m’a moins conquise en revanche.

      Répondre
  1. jerome says:

    C’est pas du jeu, si tu fais le rapprochement avec la maison en petits cubes, je ne vais pas pouvoir résister.

    Répondre
    • Leiloona says:

      Ah ah, je savais bien ! 😉

      Attention, je ne le dis pas pour les illustrations, mais pour l’univers décrit et les valeurs véhiculés. 😉

      Répondre

Laisser un commentaire