Festival « Paris en toutes lettres » : Olivier Adam, Julien Adam et Mathieu Boogaerts

10734167_333187456869307_3723597449841610544_n

affiche-paris-en-toutes-lettresHier soir a eu lieu l’ouverture du festival « Paris en toutes lettres ». Un rendez-vous que je ne connaissais pas, mais le culturé Antoine me l’a fait découvrir, et il a bien fait.

A la maison de la poésie avaient lieu deux spectacles hier soir.

La soirée commençait par une lecture musicale d’Olivier Adam. Accompagné de son frère à la guitare, le romancier nous a fait partager quelques chapitre de son dernier livre Peine perdue.

Un auteur qui me touche pour sa clairvoyance de l’âme humaine, il gratte les tréfonds de l’âme et donne toujours à son lecteur de bons morceaux de viande en pitance.  Les charognards que nous sommes se délectent alors d’une prose au rythme saccadé, aux personnages défaits comme des pantins …

La lecture musicale permet alors de rendre au texte toute sa dimension musicale, après tout les aèdes dans l’Antiquité étaient accompagnés d’un instrument … Pourquoi finalement ne pas rendre ce caractère rythmé au texte ?
Ce fut une très belle lecture de Peine perdue, Olivier Adam y met ses tripes, son souffle et sa verve autant que possible, son frère, quant à lui, compose une musique qui colle au rythme plus ou moins haletant qui colle bien au propos des différents chapitres.

A conseiller, donc. Même si ce spectacle était unique, le festival regorge d’autres lectures musicales.

La soirée se poursuivait par un chanteur que j’ai pas mal suivi au tout début de sa carrière : Mathieu Boogaerts.

Je me souvenais d’une voix très douce et de jeux sur la sonorité des mots. Une chose est sûre : ma mémoire ne me fait pas encore défaut.
Le grand plus de ce concert a tenu tout simplement à la personnalité de Mathieu Boogaerts. L’air encore très adolescent, il a tenu à nous expliquer en quoi ce concert serait très particulier : en dehors d’une quelconque tournée, il ne rentrait dans aucun cadre. Surtout que pour lui, à la maison de la poésie, il se devait de s’adapter, de coller un peu plus à l’univers poétique.
Aussi a-t-il voulu nous faire partager la création de ses chansons : quels furent les mots-clés, la première direction de la chanson, ses premières couleurs.

Aussi, si j’aime les chansons pour leur douceur, leur rythme et leur certaine candeur, j’ai plus qu’adoré le personnage de Mathieu Boogaerts. Un peu anti-héros, sans toutefois l’être, un chanteur spontané venu hier soir partager ses chansons sans une playlist établie : un concert au feeling, entrecoupé donc de la parole du chanteur.
Et quel moment ce fut ! Des sourires, des rires, Mathieu Boogaerts. est un comique qui s’ignore … et voilà comment le temps d’un concert on tombe raide d’une personnalité d’un artiste.

Le festival continue encore pendant une semaine.

Extraits du programme :

Concerts littéraires et lectures musicales

Mathieu Boogaerts / Rodolphe Burger – Le Cantique des cantiques & Hommage à Mahmoud Darwich
Klô Pelgag – L’Alchimie des monstres
Dick Annegarn – « L’orée de l’oraliture », création poétique
Daphné – « Extraits d’amour »
Olivier Adam & Julien Adam – Peine perdue
Eric Reinhardt & Feu! Chatterton – L’Amour et les forêts
Nicolas Rey & Mathieu Saïkaly – « Et vivre était sublime »
Brigitte Fontaine – Les hommes préfèrent les hommes
Noémie Lvovsky & Gaëtan Roussel
Sieste littéraire et bal littéraire à la Mairie du 4e arrondissement
Le laboratoire onirique de Barbara Carlotti
Aperçu du programme :
Mathieu Boogaerts
Le 14 novembre 2014 – Maison de la Poésie

Siestes littéraires avec Bastien Lallemant, Maëva Le Berre, Emily Loizeau, Sébastien Martel
Le samedi 15 novembre 2014 – Mairie du 4ème arrondissement

Klô Pelgag
Le mardi 18 novembre 2014 – Maison de la Poésie

Eric Reinhardt & Feu ! Chatterton
Le mercredi 19 novembre 2014 – Maison de la Poésie
Brigitte Fontaine
Le vendredi 21 novembre 2014 – Maison de la Poésie

Le laboratoire onirique de Barbara Carlotti
Le samedi 22 novembre 2014 – Maison de la Poésie

Gaëtan Roussel & Noémie Lvovsky
Le dimanche 23 novembre 2014 – Maison de la Poésie

Infos pratiques :
Festival Paris en Toutes Lettres 2014
Du vendredi 14 au dimanche 23 novembre 2014
Maison de la Poésie, le Musée Carnavalet, l’église Saint-Merri, le Centre Wallonie-Bruxelles, la mairie du 4è …

Voici le visuel du programme :

programme 2014 paris en toutes lettres

Maison de la Poésie
Passage Molière – 157, rue Saint-Martin
75003 Paris
01 44 54 53 00
M° Rambuteau – RER Les Halles

Leiloona
Épicurienne culturelle, elle sillonne villes, et musées, un livre dans son tote bag ... Chaque lundi, elle écrit dans un atelier d'écriture qu'elle anime depuis 5 ans. Museo geek l'hiver, sirène l'été. Elle aime les bulles, le bon vin et les fromages affinés. View all posts by Leiloona →

7 commentaires

  1. J’adorerais pouvoir assister à quelques uns mais là ça devient un peu compliqué dans mon organisation de pré reprise, mais tu donnes trop enviiiie! 🙂

    Répondre
  2. Oh la la !!!! J’aurais aimé assister à cette soirée et surtout la lecture d’Olivier Adam dont j’aime décidément bcp le talent et la plume… (sauf Les Lisières)

    Répondre

Déposer un commentaire petite graine

%d blogueurs aiment cette page :