Théâtre – Ancien malade des hôpitaux de Paris avec Olivier Saladin

olivier saladin malade

zoom_affiche20150309182026Au théâtre de l’Atelier, dans le 18è, à Paris, se joue en ce moment une pièce de théâtre hilarante. Porté par un texte de Daniel Pennac, Olivier Saladin se remémore une nuit inoubliable …

On rit à gorge déployée de ce monologue, véritable flot ininterrompu : imaginez un peu, des années après, cet homme, là, se souvient d’une soirée, alors qu’il était interne des Hôpitaux de Paris. 1 h15 où le comédien nous balade de service en service, se demandant ce que peut bien avoir ce malade qui ne cesse de dire « je ne me sens pas bien ». Après l’avoir fait patienter quelques heures, après tout, ce ne serait pas les urgences si nous n’attendions pas, le malade s’effondre et convulse. Le médecin de garde, pensant alors au prochain titre honorifique à placer sur sa carte de visite, vacille : cela ferait tache d’avoir un mort pour son ascension dans le domaine du travail.

Diagnostic après diagnostic, le malade est retors, épique même. Un ventre au pet nauséabond qui embaume tout le service, une vessie qui lâche en plein couloir et inonde un autre service, une morgue facétieuse … une véritable épopée des temps modernes ! Le comique ici né de l’exagération et du jeu excellent d’Olivier Saladin.

On rit de ce malade, véritable lieu commun dans les comédies depuis Molière, on rit de notre monde contemporain porté par un certain égotisme aussi,  et comment ne pas rire des pitreries de Saladin ?

1h15 de rire. Cela faisait longtemps que je n’avais pas ri à gorge déployée ainsi au théâtre. Plusieurs années même. Si vous deviez n’aller voir qu’une pièce comique, n’hésitez pas à monter aux Abbesses pour jouir de cette cocasserie ! La pièce vaut le détour !

Un extrait vidéo ?

La presse est unanime :

Et c’est parti pour une heure quinze de rires, de fous rires, une heure quinze qui est la meilleure médecine que vous puissiez absorber ces temps-ci en vous rendant dans un théâtre !
Armelle Héliot – extrait FIGAROSCOPE – MARS 2015

Il est prodigieux, émouvant, et tellement drôle.
25 Mars 2015, sera – à jamais – l’un de mes meilleurs souvenirs de Théâtre, en tous cas, pour faire mieux en 2015, il faudra être….Très fort !!!
Robert Bonnardot- extrait SORTIES A PARIS – MARS 2015

Informations pratiques :

Théâtre de l’Atelier
1, place Charles Dullin
75018 Paris
DU 23 FÉVRIER AU 20 MARS 2016 à 21h
Représentations du mardi au samedi à 21h
Matinée le dimanche à 15h

Auteur : Daniel PENNAC
Mise en scène : Benjamin GUILLARD
Avec : Olivier SALADIN

Tarifs :
CAT 1: 34,10 € (frais inclus)
CAT 2: 29.10 € (frais inclus)
CAT 3: 16.10 € (frais inclus)

8 comments

  1. aifelle says:

    Ce serait bien qu’il vienne la jouer dans sa bonne ville de Rouen cette pièce (je le croise en ville de temps à autre)

    Répondre
    • Leiloona says:

      Ah peut-être, qui sait, après Paris, la pièce partira peut-être en tournée. Peut-être déjà prévu, qui sait ? En tout cas, je l’espère, elle le mérite.

      Répondre
    • Leiloona says:

      J’espère aussi que la pièce partira en tournée. Je ne vois pas pourquoi elle n’aurait pas cette chance, d’ailleurs ! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire