Carnavalet accueille Napoléon !

affiche napoleon paris carnavalet

Jusqu’au 30 août, le musée Carnavalet accueille un invité de marque : Napoléon. L’occasion de retracer son rapport à la capitale, mais aussi d’évoquer les rêves de Napoléon pour cette ville, puisqu’il souhaitait la métamorphoser en une « nouvelle Rome ».

entree expo

Le musée retrace les différents moments importants de cet homme politique complexe : général, commandant en chef de l’armée, avant de devenir consul puis premier empereur, Paris vit plusieurs facettes de cet homme. Et le spectateur passe les différentes étapes de salle en salle, sous des arcs de triomphe (chers à Napoléon).

De multiples documents (peintures, esquisses, papiers officiels …) tapissent les pièces, donnant parfois le tournis, et le spectateur se demande où poser ses yeux devant autant d’informations : le coup d’Etat, son mariage, son rapport avec « la cour », la naissance de son fils … arcs de triomphe expo

Mais ce que l’on retient surtout est le rapport de l’Empereur vis-à-vis de la ville de Paris : si  de son vivant peu de monuments verront le jour, c’est sous l’Arc de Triomphe terminé que passera son cercueil.

L’Empereur a effectivement voulu faire de Paris une Capitale agréable à vivre : le Pont des Arts, bien entendu, qui avec sa structure plus légère en fer évitait le fameux « dos d’âne », marchés, halles ( dont la halle au blé aujourd’hui disparue), abattoirs, ou encore cimetières.

Mais nous ne retiendrons que les plus prestigieux : la réfection du Palais des Tuileries, la colonne Vendôme, le Palais de la Bourse, ou encore le fantastique et impressionnant éléphant de la Bastille …

elephant-bastille-paris-495x360

Une exposition dans laquelle il est facile de perdre de vue la problématique : mais comment vraiment distinguer l’homme de la politique de la Ville de Paris ?

Les amateurs de Napoléon aimeront la richesse et l’exhaustivité de cette exposition, les amoureux de Paris découvriront, notamment, grâce au numérique, les différents lieux rêvés ou réalisés par Napoléon (On pourrait presque la mettre en regard d’une autre exposition sur Paris à la cité de l’architecture qui s’est terminée en mars: « Revoir Paris ».)

Prévoir près de 2 heures pour vraiment tout regarder et assimiler.

(Pas de photo de l’exposition, un #nepas étonnant depuis la venue de madame Pellerin au musée d’Orsay, non ?)

« Napoléon et Paris, rêve d’une capitale » au MUSÉE CARNAVALET
Jusqu’au 30 août 2015
16 rue des Francs-Bourgeois – 75003 Paris
Tél. : 01 44 59 58 58
Ouvert tous les jours, de 10 h à 18 h

9 € (TP) / 6 € (TR)

4 comments

    • Leiloona says:

      Ah oui ? Je ne savais pas que tu aimais l’homme à ce point ? (Ou alors pour l’agrégation ?)

      Répondre
    • Leiloona says:

      Oh cela ne s’est pas lu ? J’ai bien aimé tout l’aspect architecture rêvée par Napoléon … tout ce qu’il a voulu mettre en place avant sa mort. :)

      Répondre

Laisser un commentaire