Hacker, Dangereuses affinités, Meredith Wild

hacker-acte-1-dangereuses-affinites-meredith--L-1cbOtcUn roman phénomène à vous mettre sous la dent ? Le tome 1 de Hacker, Dangereuses affinités, roman érotique et best-seller aux Etats-Unis, pourrait être le compagnon idéal de votre été.

hacker dangereuses affinitésErica Hathaway est une jeune femme qui s’est construite seule : orpheline de mère à 12 ans, son beau-père l’a mise en pension. Mais point d’atermoiements ici, c’est une jeune femme forte et décidée qui vient de terminer ses études. Elle voue son temps au lancement de sa start-up, créée avant la fin de ses études. Au commencement de l’histoire, elle cherche un financement pour finaliser l’ensemble.

La veille, elle tombe nez à nez avec un jeune homme qui affole ses pulsions animales. Un homme physiquement intelligent et même au-delà. Graou … Elle reprend difficilement ses esprits, et continue sa soirée, tout en se disant que cet homme restera un fantasme dans son imaginaire. Sauf que le lendemain, à la réunion, ce même homme fait partie des potentiels investisseurs. Erica est tout aussi émoustillée que la veille, mais elle se reprend vite : c’est une réunion professionnelle, et surtout cet homme Blake Landon se révèle être un sacré mufle …

Vous vous doutez bien que ces deux-là ne vont pas en rester là et seront amenés à se revoir …

Quand on pense « roman érotique », 50 nuances de gris vient immédiatement à l’esprit. Alors qu’en est-il ?

Si Blake ressemble à Grey dans sa façon de gérer et de vouloir tout contrôler. Il a de l’argent et s’en sert pour ses relations. Toutefois, nous ne sommes pas ici dans un roman prétendument BDSM. S’il y a bien des fessées, celles-ci ne sont pas récurrentes et, utilisées avec parcimonie, elles sont là pour accroître le plaisir, sans tomber dans une relation dominant / dominé.

Autre grand changement par rapport à Fifty Shades  : Erica n’a rien d’une vierge, et même si elle a en elle une blessure profonde, elle sait ce qu’elle veut et ne se laisse pas mener par le bout du nez. (Sa seule « faiblesse » serait d’oublier trop facilement sa colère pendant qu’elle fait l’amour …).
D’ailleurs, au début du récit, on pourrait même la classer parmi les chieuses. Si, si …
J’ai trouvé au passage que Blake avait bien du courage de vouloir poursuivre quelque chose avec elle. Mais passons …
Blake possède un joli sex appeal et il n’a rien d’un Grey torturé et psychotique, même si le control freak l’emporte souvent. Mais n’est-ce pas là une façon de montrer son amour ?

(Ce serait d’ailleurs l’objet d’une autre discussion : après des années de féminisme, l’objet du fantasme féminin serait-il donc un homme qui souhaite tout contrôler, quitte à nous imposer son modus vivendi ? Mais le propos n’est pas là, je m’égare à quelques réflexions personnelles …)

Passons au style ! On n’échappe pas aux termes crus comme bite et queue, à quelques putain ! bien américains, et au début j’ai un peu tiqué sur certaines tournures. Mais force est de constater qu’on l’oublie une fois l’intrigue lancée.

Aucun temps mort, des rebondissements, des scènes de sexe bien dosées sans être répétitives, un roman qu’on engloutit en quelques heures !  Le tome 2 ? Je signe, et je lirai, oui !

Auteur Meredith Wild
Éditeur Michel Lafon
Date de parution 04/06/2015
EAN 978-2749926162
ISBN 2749926165
Nombre de pages 312
 16 € 95

5 comments

    • Leiloona says:

      J’espère que tu aimeras ! Les 20 premières pages, j’ai eu du mal, et après je suis rentrée dedans sans problème.

      Répondre

Laisser un commentaire