Les Fant4stiques

fant4stic 2015

© Twentieth Century Fox France

La mode depuis la sortie du premier Batman de Nolan est au sombre, au lugubre, au sinistre, au torturé, au.. au… (où ai-je mis mon dictionnaire de synonymes ?)
La mode depuis quelques temps est aussi de faire des reboots. En gros, on efface tout et on recommence comme s’il ne s’était rien passé.
Donc les 4 Fantastiques n’y échappent pas.
Bercé par les Comics Marvel et DC Comics depuis tout petit, il m’est difficile d’aller voir une adaptation au cinéma sans bondir de mon fauteuil, mais cette fois je vais tenter d’oublier tout ce que je sais de cette franchise.
Ce que nous conserverons toutefois, ce sont les noms des protagonistes ainsi que leurs pouvoirs (de toute façon il n’y a que ça que l’on retrouve de la bande dessinée)
On démarre donc avec des personnages très jeunes, des adoslescents en fait.
Red Richard (lhomme élastique) ressemble à Mark Zuckerberg, Susan Storm (la femme invisible) à une demoiselle en fin de 3ème qui a choisi pour orientation physique quantique, son frère Johnny (la torche humaine) un casse-cou  qui fait des courses de rues alors qu’il n’a certainement que 6 points sur son permis (peut être le verra-t-on dans le prochain Fast and Furious) et pour finir Ben grimm (la chose), un petit rouquin qui va devenir un gros tas de cailloux oranges.
J’oubliais ! Le méchant de l’histoire : Victor Von Doom (Fatalis selon les pays), qui lui ne tient pas trop mal sa place.
J’étais franchement inquiet concernant le reboot de la franchise, même si ce n’était pas dur de faire oublier les deux précédents opus – qui toutefois m’avaient fait sourire.
Sans réellement conserver les vraies origines de nos 4 héros, on plonge assez facilement dans l’histoire, qu’on soit fan ou non.
Un scientifique (Red) aidé de son ami d’enfance (Ben) mettent au point un téléporteur. Ils sont repérés par Franklin Storm qui leur propose de les aider à finaliser leur invention aidé de Victor. Evidemment ça ne se passe pas comme prévu et ils héritent de leurs pouvoirs (je ne pense pas divulgacher quoi que ce soit). La découverte de leur pouvoir reste le moment le plus sympa du film. Je n’en dirai pas plus.

© Twentieth Century Fox France

Puis vient le retour du méchant dans l’histoire, et là c’est le drame. Autant, le début tenait la route, à partir de ce moment, ça part en cacahuète trans dimensionnelle. Grande déception qu’est la mienne. Je trouve la dernière partie du film bâclée au possible, pleine d’illogismes entre autres choses.
La cible reste donc les adolescents en mal de Twilight (non il n’y pas de vampires mais bon, j’ai l’impression que cela aurait pu) et les enfants malgré quelques scènes qui les feront peut-être frissonner.
Deux derniers détails m’ont déçu : pas de caméo de Stan Lee (ou alors je l’ai raté) et pas d’épilogue après le générique – donc ne restez pas pour rien.
J’espère qu’ils se rattraperont sur le second volet. Oui, oui, il y aura une suite 😉

La bande-annonce :

 

Film fantastique / Action
Date de sortie : 05 août 2015
Réalisé par : Josh Trank
Avec : Miles Teller , Michael B Jordan , Kate Mara …
Durée : 1h39min
Pays de production : Etats-Unis
Année de production : 2015
Titre original : Fantastic 4
Distributeur : 20th Century Fox

8 comments

  1. Auto Edition says:

    Je partage bien ton avis, ce come-back des 4 est bien hasardeux mais nécessaire si Marvel veut pouvoir introduire les 4 dans d’autre de ces films comme il est fait dans les comics.

    Répondre
  2. Nimentrix (@nimentrix) says:

    Si Marvel/Disney arrêtait de produire des films à la chaîne et lâchait la bride aux réalisateurs ça serait certainement mieux… Ils vont bien finir un jour par nous faire des crossovers StarWars/Avengers/Gardiens de la Galaxie…. Soupirs…

    Répondre
    • Leiloona says:

      Ah ah ah … Oui ! Moi je vois ça d’un oeil de néophyte, mais je comprends les fans des Comics … ils doivent bouillir.

      Répondre

Laisser un commentaire