Soeurs de miséricorde, Colombe Schneck

soeurs de misericorde colombe schneckLes détracteurs de Colombe Schneck n’en reviendront pas : l’auteur ne parle pas d’elle ou de sa famille ! Au contraire, quand on commence son nouveau roman, on est immédiatement embarqué très loin de notre vieux continent pour atterrir en Bolivie. Le prénom du personnage principal est d’ailleurs à lui seul une invitation au voyage : Azul.

Des passages descriptifs de ce pays, de nouvelles odeurs, de nouvelles couleurs. Le lecteur touche presque du doigt ce pays de Cocagne. Mais est-ce vraiment un lieu idéal ? Malheureusement non car Azul doit en partir : pour survivre, et éponger les dettes contractées. Adieu le soleil, toutes les femmes partent en Europe pour avoir un travail et mettre de l’argent de côté. Une nouvelle vie, complètement différente de celle qu’on a connue, loin de tous et surtout loin des siens.

Embarquement immédiat pour l’Italie, puis la France. Le déracinement pèse alors sur les frêles épaules d’Azul. Mais donner à ses enfants une bonne éducation passe avant tout.

Le lecteur suit Azul dans son périple, vit avec elle les désagréments rencontrés. Le choc culturel est là, le modus vivendi européen  étonne (là où tout est en abondance, pourquoi vivre égoïstement ?)

Il est étonnant qu’un roman aussi descriptif et sensuel n’ait eu qu’un faible écho en moi. Des phrases simples, trop souvent, mais surtout sans âme. Quel décalage entre les couleurs évoquées et mon ressenti. Oui, j’ai aimé suivre Azul : comment ne pas être touché par son destin ? Mais je me suis sentie à l’extérieur de cette narration. Un roman qui manque d’âme, de sensibilité, un récit trop factuel … Quel dommage, je préfère de loin lorsque Colombe Schneck use de l’autofiction. J’avais tant aimé Val de Grâce

logo challenge-rentree-litteraire 2015

 

 

 

 

2 %  ~ 12  /12

Caractéristiques numériques
Format ePub
Éditeur Stock
Date de parution 19/08/2015
Collection La Bleue
EAN 9782234076785
Type de DRM Adobe DRM
12 € 99

6 comments

  1. Karine:) says:

    J’ai lu – et bien aimé – un roman de l’auteur, mais celui-ci ne me tente pas tant. Et ton billet me confirme dans mon idée.

    Répondre
    • Leiloona says:

      Lequel avais-tu lu ? Je crois en fait que je n’en avais lu qu’un avant (je pensais que j’en avais lu davantage …)

      Répondre
  2. kathel2 says:

    Une auteure que je n’ai encore jamais lue. Le sujet me tentait plus cette fois, mais ton ressenti me fait hésiter. A tenter à la bibliothèque…

    Répondre

Commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.