Macbeth, Justin Kurzel

Macbeth-2015-review

11ème siècle : Ecosse. Macbeth, chef des armées, sort victorieux de la guerre qui fait rage dans tout le pays. Sur son chemin, trois sorcières lui prédisent qu’il deviendra roi. Comme envoûtés par la prophétie, Macbeth et son épouse montent alors un plan machiavélique pour régner sur le trône, jusqu’à en perdre la raison.

Oser adapter une oeuvre de Shakespeare demande un certain culot, surtout quand l’oeuvre en question a déjà été adaptée par d’illustres inconnus comme Orson Welles ou Roman Polanski. Pour jouer les époux Macbeth, couple assoiffé de pouvoir qui bascule progressivement dans la folie, il faut des acteurs hors pair. Michael Fassbender est habité par le rôle de Macbeth et Marion Cotillard est impressionnante, ne serait-ce déjà par sa diction qui fait totalement oublier que l’actrice est française.

Oui, mais.. la présence des deux acteurs « phare » du moment et les dialogues très shakespeariens ne font pas oublier le manque de profondeur psychologique.

Shakespeare à la sauce Games of Thrones

macbeth-2015-movie-poster-wallpapers-800x500
Adaptation de Shakespeare ou screenshot d’un jeu vidéo ?

Justin Kurzel a pris un parti esthétisant un peu agaçant avec des scènes de batailles digne du Seigneur des Anneaux, des scènes de poursuite et d’exécution aussi clichés et grotesques que l’adaptation « hommage » fantasy de l’oeuvre de Shakespeare nommée Game of Thrones. Mention spéciale à  la scène où Macbeth en plein pétage de plomb hallucinatoire se retrouve au milieu de tous les morts… C’est à mi chemin entre un « Winter is coming » et un extrait de « The walking Death ». A alterner les images belles et glacées comme l’intro d’un jeu vidéo  (qui explique peut être pourquoi il a été recruté pour adapter le jeu « Assassin Creed » à l’ecran) et les longs discours des Macbeth, le réalisateur perd un peu le spectateur. Si certaines séquences avec Fassbender et Cotillard séduisent, le reste m’a tiré quelques bâillements : c’est joliment glacé et d’ un ennui mortel. J’attendais un peu plus de démence, de lyrisme et d’onirisme dans cette histoire de folie…

Voir ou ne pas voir ce film.. telle est la question…. La performance de Fassbender vaut le coup d’oeil,  l’enrobage graphique vous séduira ou vous agacera… si vous aimez le cliquant et le tape à l’oeil.

La bande annonce :

Un dossier pédagogique ici pour les professeurs désireux de travailler cette adaptation en classe.

Date de sortie 18 novembre 2015
(1h53min)
Réalisé par Justin Kurzel
Avec Michael Fassbender, Marion Cotillard, David Thewlis
Genre Drame
Nationalité Britannique , français , américain

Nimentrix ○
Explorateur d'imaginaire. Accro aux séries, la scifi, la fantasy, les comics, la BD et plein d'autres choses... Ecrit, un peu, beaucoup, passionnément, aussi. ;-)

12 commentaires

  1. J’adore Fassbender et suis enthousiasmée par le fait qu’il joue Macbeth. Tant pis pour le ridicule, l’esthétique jeu vidéo, Macbeth et Fassbender m’appellent irrésistiblement ! J’ai vu les deux adaptations dont tu parles (Macbeth forever !) et elles sont toutes deux excellentes.

    Répondre
    1. Si tu adores Fassbender, fonce il est extraordinaire ! Le reste m’a juste agacé à cause justement de l’excellente performance des acteurs qui méritaient vraiment quelques chose de moins « carte postale glacée à la sauce fantasy »… je te préviens c’est comme GOT un peu gratuitement sanglant parfois…

      Répondre
      1. Au moins je suis prévenue, merci Nimentrix ! J’y vais ce soir, peut-être que la performance de Fasbender me fera oublier le reste… 😉

        Répondre
  2. Eh bien malgré tout, je crois que je le laisserai charmer par le DVD … Cotillard exerce sur moi une espèce de fascination. Donc bien envie de le voir tout de même … 🙂

    Répondre
      1. Quel dommage alors, puisque le plan / synopsis, ils l’avaient déjà avec la pièce de Shakespeare … pff. pas comme si c’était quelqu’un à ne pas suivre ! 😛

        Répondre
  3. Volonté certainement de « simplifier » l’œuvre de Shakespeare en partant comme d’habitude sur le postulat idiot que le spectateur de base ne comprendrait pas..

    Répondre
  4. Belle conception de cinématographie et de la production, mais c’est plat, terne et sans vie.Cotillard est envoûtant, mais c’est la première fois que je suis déçu par Michael Fassbender.

    Répondre
  5. Merci pour ton avis, j’hésitais, je sais désormais que je vais passer.

    Répondre
  6. Justement j’hésitais à aller le voir au ciné, sachant que je suis moi aussi une fan de la pièce, mais ton avis a tranché. Je l’attendrai du coup à la maison. 🙂

    Répondre

Commentaire :

%d blogueurs aiment cette page :