Machines à dessiner, Musée des Arts et Métiers

bandeau-machines-a-dessiner

-S’il te plaît, dessine-moi une machine ! 

Au Musée des Arts et Métiers se tient une exposition qui est une invitation à l’imaginaire et au dessin : machines à dessiner. Les auteurs des BD dystopiques Cités obscures et de Revoir Paris, François Schuiten et Benoît Peeters, sont à l’honneur : des planches de leur BD, en lien avec les objets exposés qu’ils ont choisis dans les collections permanentes et les réserves du musée. Un véritable va-et-vient entre les univers graphique et scientifique.

arts-et-metiers-machines-a-dessiner

planches-revoir-paris-arts-et-metiers

Le scaphandre inaugural (en réalité le scaphandre des frères Alphonse et Théodore Carmagnolle prêté par le musée de la Marine) n’est pas là pour des recherches halieutiques, mais bien pour nous, visiteurs néophytes. Nous plongeons alors dans un tout nouvel univers, tamisé avec ambiance sonore à la clé, qui semble tout droit sorti d’un roman de science-fiction.

Festival Étonnants Voyageurs, St Malo ©Casterman / Schuiten
Festival Étonnants Voyageurs, St Malo ©Casterman / Schuiten

« Machines à dessiner » se veut être un véritable catalyseur pour notre création. Et il l’est ! La seconde pièce offre des planches du second tome de Au Revoir Paris, mais aussi au centre de grandes tables d’architecte, et des feuilles de papier canson afin que notre imaginaire s’exprime.
Nous nous posons alors et griffonnons comme des enfants … entre rêve, poésie, et sciences.

table-architecte

L’exposition n’a pas un but essentiellement didactique, au contraire elle nous donne à voir, à nous sensibiliser à l’art graphique, et elle nous montre aussi le formidable travail d’équipe entre Schuiten et Peeters. Un travail constant lié à une forte amitié qui transparaît dans les vidéos.

Tellurium ou loxocosme © Musée des Arts et Métiers, Sylvain Pelly
Tellurium ou loxocosme © Musée des Arts et Métiers, Sylvain Pelly
Planétaire © Musée des Arts et Métiers / Cnam Sylvain Pelly
© Musée des Arts et Métiers / Cnam Sylvain Pelly

Un scaphandre qui n’a jamais vu la mer, une maquette d’avion de Blériot, des astrolabes en bois et en cuir, lunettes astronomiques, sphères célestes, planétaires  : l’ensemble des objets est séparé des visiteurs par une toile en tulle, permettant à ces derniers une plus grande proximité qu’avec les vitrines habituelles. Une très belle scénographie due à l’Atelier Maciej Fiszer !

 astrolabetablea-dessiner-schuiten-peetersL’exposition est alors un réel partage, une envie de désacraliser le dessin et la science réussie !

Bientôt, une chronique de Revoir Paris, tome 2 pour retrouver l’utopiomane Kârinh …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous voulez tout savoir sur la naissance d’une affiche :

Musée des Arts et Métiers
Jusqu’au 26 février 2017
6 €
Profitez des nocturnes le jeudi ! Plongée décuplée !

 

Leiloona
Épicurienne culturelle, je sillonne villes, pays et musées, toujours un livre dans mon tote bag ... Chaque lundi, je publie mes textes dans un atelier d'écriture basé sur une photographie que j'anime depuis 5 ans. Museo geek l'hiver, sirène l'été. J'aime les bulles, le bon vin et les fromages affinés. View all posts by Leiloona →

16 commentaires

  1. Génial ce musée, l’adore depuis l’enfance … même si découvert tard.

    Tjs aussi des activités qui lui retirent le côté austère qu’il pourrait avoir, en tant que Musée, de prime abord

    Répondre
    1. C’est exactement ça ! Ils ajoutent un je-ne-sais-quoi de poétique à l’ensemble qui fait que la magie naît … Et le coup des tables pour dessiner (il y a une urne aussi pour glisser notre création) est une belle idée. Les gens se posent, discutent, comparent leur dessin. Un véritable moment de convivialité (pourtant j’y suis allée en nocturne, il n’y avait pas grand monde, mais de beaux échanges. Même si on ne sait pas dessiner … ce qui est mon cas.)

      Répondre
    1. Pas fait la visite guidée, j’étais prévue pour une visite avec le commissaire d’expo, mais j’étais avec mon loulou, donc je l’ai faite en nocturne sans être guidée ! 🙂

      Tu me diras ? 😉

      Répondre
      1. Une visite guidée avec le commissaire carrément… tu en as de la chance.
        Je te dirais pour la visite guidée.
        J’ai hâte. 🙂

        Répondre
        1. Oui, de la chance, effectivement, mais je n’ai pas pu. Pour Guerres secrètes, une des commissaires était là, et en effet là visite n’est pas la même, surtout quand elle est bien faite ! 🙂

          Pour cette expo, je me suis davantage laissée porter par mon imaginaire … mais effectivement avec un guide, tu apprendras beaucoup plus de chose que moi ! 🙂

          Répondre
          1. J’espère. J’aime beaucoup les deux auteurs et dessinateurs.
            J’avais déjà vu leur expo à la cité de l’architecture.

            Répondre
            1. J’avais adoré cette expo moi aussi ! Là, tu verras, c’est une toute autre ambiance, très tamisée, une véritable immersion. A la cité de l’archi plus lumineuse …
              J’aime beaucoup aussi ces deux auteurs, tu as pu lire déjà le second tome de Revoir Paris ?

              Répondre
              1. Je n’ai lu aucun des deux tomes pour tout dire.
                Je pense que je vais les réserver à la média.
                Ils ont une imagination incroyable.
                Tu as vu que Benoît Peeters donnait des conférences au musée des arts et métiers?
                J’ai vu cette semaine celle qu’il a faites sur Rodolphe Töpffer.

                Répondre
                1. Oui, j’ai vu ! Il y avait aussi un vernissage sur Paris (Galerie Barbier et Mathon), mais j’avais mon Loulou … 😉 )

                  Répondre
                    1. C’était samedi dernier. Désolée 🙁 A l’occasion de la parution du catalogue d’exposition « Machines à dessiner », de « Machines à colorier » et de « Revoir Paris. Volume 2 », Les Impressions Nouvelles , le Musée des arts et métiers, Casterman BD et la Librairie Flammarion Centre vous invitent à rencontrer François Schuiten et Benoît Peeters.
                      Rencontre et signature à la librairie Flammarion du Centre Pompidou, le samedi 19 novembre de 16h à 17h30.

  2. Ca a l’air d’être une très belle exposition ! Ton article me donne très envie d’y aller, à voir si j’aurai l’occasion de passer à Paris avant février. En combien de temps as-tu fait cette visite ?
    En tout cas, merci pour cet aperçu et ces photos. 🙂

    Répondre

Commentaire :

%d blogueurs aiment cette page :