Le château de Beaugency et la tabulette tactile

Pour les fêtes de Noël, les châteaux se mettent en quatre. L’an dernier, nous avions fait avec TroGnon celui de Vaux-Le-Vicomte, cette année, nous sommes allés sur les terres chéries de la Sologne : le château de Beaugency (aperçu déjà en 2015 lors d’un road trip estival).

C’est donc dans une ambiance totalement hivernale avec un doux 0° à l’extérieur, et un brouillard à couper au couteau, que nous portâmes nos guêtres en terre solognote découvrir la demeure de Jean de Dunois, le Bâtard d’Orléans…

Idéalement situé sur les hauteurs de la ville, le château en impose. Ce n’est qu’au XVè siècle que Jean de Dunois le transforme en véritable logis seigneurial. Architecture gothique, avec des fenêtres à meneaux, chapelle dédiée à Saint Georges, le fameux tueur de dragon (que nous verrons d’ailleurs lors de notre visite en réalité augmentée). Plus tard, s’ajouteront d’autres éléments de style renaissance, tels l’oratoire ou encore l’escalier à vis. Un bel ensemble architectural aux pièces largement fournies et décorées d’accessoires (comme à l’époque, dirait TroGnon).

La réalité augmentée

Pour les fêtes, outre de belles décorations qui parsèment notre visite de « oh » et de « ah », le château de Beaugency a misé sur la réalité augmentée : l’enfant, muni d’une tabulette magique, a donc pour mission de faire éclore un oeuf, afin d’intégrer l’école des alchimistes. Pour cela, il est aidé d’un professeur alchimiste … A l’enfant de viser les différents écussons pour avoir entre autres des indications sur les objets exposés (l’histoire des différentes armures notamment), mais aussi des énigmes et des défis. Si ces derniers sont relevés, l’enfant acquiert des ingrédients indispensables pour la future potion finale …

Charmés. Oui. Première fois que je testais la réalité augmentée dans un château et c’est assez démentiel, puisqu’elle permet de vraiment se balader dans le château « à l’époque » : cette fonction donne à voir à l’enfant, et dieu sait qu’à notre époque nous ne pouvons pas nous passer de l’image … Il promène sa tabulette et avec elle découvre la vie d’autrefois, mais aussi des ajouts tels le dragon ou encore des fresques colorées aujourd’hui disparues. Il en apprendra aussi sur les différents plats à base de cygne, de paon, voire même de hérisson (si jamais vous voulez tester, vous pouvez venir chez moi, je sais faire).

Bien entendu, le but n’est pas de rester collé à la tabulette et de vraiment regarder sans elle aussi … Aux parents de jouer ce rôle et d’animer aussi la visite de leur côté: avec mon petit chevalier en herbe, il n’est guère difficile de lui faire raconter des histoires …

Au final, un aspect historique sacrément bien fichu didactiquement parlant, car les concepteurs ont su interpeller les plus jeunes avec cette quête de l’oeuf, mais aussi en insérant des anecdotes comme l’ancien dentifrice à base d’urine pour l’ammoniac présent (Je vous laisse imaginer la tête de TroGnon).

A découvrir, donc.
Nous voulions aussi faire le château de Meung, à quelques kilomètres de là, la visite, elle se fait avec un robot … Malheureusement je me suis un peu perdue en chemin. Ach ! Next time …

Informations pratiques :

Château de Beaugency – Place Dunois – 45190 Beaugency

Spécial Noël : du lundi 26 décembre au dimanche 1er janvier, de 14h à 18h.

Dernière admission 45 minutes avant la fermeture.

9 € 50 Adulte
5 € 50 Enfant

Leiloona
Épicurienne culturelle, je sillonne villes, pays et musées, toujours un livre dans mon tote bag ... Chaque lundi, je publie mes textes dans un atelier d'écriture basé sur une photographie que j'anime depuis 5 ans. Museo geek l'hiver, sirène l'été. J'aime les bulles, le bon vin et les fromages affinés. View all posts by Leiloona →

Un commentaire

Commentaire :

%d blogueurs aiment cette page :