Chien pourri, Gutman et Boutavant

Recherche chien de traîneau
Pour traîner les poubelles
Station Chameaunix
Vieux chat laid accepté.

Avant d’avoir un enfant en âge de lire, je ne connaissais pas Chien pourri. Assurément, cette constante manquait à ma culture.

Chien pourri, c’est l’archétype du toutou auquel il manque une case. Bête mais d’une gentillesse sans bornes, il est accompagné du fidèle Chaplapla, un chat intelligent qui sort son fidèle compagnon des plus mauvaises situations.

Les gens qui gravitent autour de nos deux compères sont souvent méchants : à l’école par exemple le caniche et le pitbull ne font pas prier pour enfermer Chien pourri dans les toilettes. Heureusement que le labrador naïf est là pour rééquilibrer le monde … Il en est de même lorsqu’une petite fille ramasse nos deux acolytes dans la rue pour les offrir à son frère qu’elle déteste le soir de Noël. Oh le bel esprit de Noël !

Un monde pourri, donc, pour un chien pourri. Mais la pourriture prend plusieurs odeurs et formes, si je puis dire. Et force est de constater qu’on préfère de loin sentir la pourriture et les ordures comme le naïf Chien pourri, plutôt que de ressembler aux vrais pourris, propres sur eux, mais en putréfaction à l’intérieur.

Bien : raconté ainsi, on a l’impression que Chien pourri serait un album jeunesse hautement philosophique : le bien contre le mal, l’être contre le paraître. Mais il n’en est rien. Ou du moins, ce n’est pas ce qu’on retient en fermant les albums.

TroGnon adore, nous jouons souvent au jeu Chien Pourri dont les règles sont hilarantes (à l’image des histoires). Les histoires vécues par cet animal qui sent la sardine et à l’apparence d’une vieille moquette râpée sont attendues comme le messie.

Avant tout, Chien pourri, ce sont des jeux de mots ( à expliquer le plus souvent) comme ce dernier opus où Chien pourri et Chaplapla arrivent à Chameaunix, accueillis par le minable homme des neiges et son ogresse de femme. Brrr. Voici qui promet de sombres aventures dans leur chalet.

Toutefois, rassurez-vous, le bien l’emporte toujours. Et une fois l’album terminé, je peux vous certifier que vous entendrez au loin cette ritournelle :

Vent tiède, vent des poubelles, vent qui souffle au sommet des ordures, joie du vent qui souffle, allons dans le grand vent, tiède, vent des poubelles … ♫ ♪ 

A lire, dès 7 ans.

Ici c’est devenu un incontournable. (Lecture seule ou accompagnée.)

Chien pourri à l’école
Chien pourri fait du ski
Joyeux Noël Chien pourri
Chien pourri à la plage
Collection Mouche
Ecole des Loisirs
8 €

5 comments

  1. framboise says:

    mes minots aiment bcp aussi
    Des bises ma copine et une jolie fin d’année à toi (pis du bon du bon du bon ♥ pour 2018 ♥ )

    Répondre

Commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.