Le Crime était signé, Lionel Olivier

le crime etait signe lionel oivierVous avez sans doute remarqué si vous me suivez que je ne lis que très peu de policiers … J’attends que les romans aient reçu un prix pour le savourer : je fais confiance au déchiffrage des autres. Aussi, quand j’ai vu ces yeux dans la métro, l’envie de découvrir cet auteur français est venue …

Pourtant la 4è de couverture aurait pu me rebuter. Commencer l’intrigue par une jeune fille retrouvée morte et dénudée près d’un cimetière, il y avait de quoi me faire fuir. Malgré tout, malgré mes peurs, j’ai continué (on appelle cela grandir, il semblerait …)

D’emblée, l’enquête mène vers des pervers qui se donnent en spectacle dans le cimetière, mais n’est-ce pas trop simple ? L’identification de la jeune fille leur fait vite comprendre qu’une autre jeune fille (sa meilleure amie) reste introuvable. Un serial killer ? Le lien entre les deux disparitions ne fait nul doute.

Le lecteur surfe dans les méandres du 36 quai des Orfèvres, un suspens dû à une double narration (le point de vue de la disparue et celui de la brigade), des lieux français baigné d’un halo américain (même si plus d’une fois j’ai dû m’obliger à penser que l’action était en France), une connaissance certaine du milieu de la brigade, avec un dénouement auquel je n’aurais jamais pensé. Quelques scènes assez hard qui ne déplairont pas aux amateurs endurcis … Il est dommage toutefois que certains indices soient trop prégnants, comme ce vomi trouvé sur le lieu du crime.

De bons moments de lecture toutefois, je n’ai pas boudé mon plaisir, trouvant ce policier dans une juste mesure : loin de la surenchère qu’on peut trouver dans certains. Ni trop hard, ni trop gentil, le tout servi par une écriture fluide. Un roman que certains trouveront trop gentil ou lisse. Question de point de vue. Un avis mi-figue mi-raisin, mais plus figue que raisin tout de même …

EAN : 9782213687001
EAN numérique : 9782213688732
Code article : 8952323
Prix du quai des Orfèvres
Parution : 18/11/2015
360pages
Format : 110 x 178 mm
Prix imprimé : 8.90 €
Prix numérique : 6.99 €

Noël est passé, mais grâce à Fayard, je vous propose de remporter 3 exemplaires de ce roman.
Dites-moi en commentaire que vous souhaitez participer. 🙂

Date limite du concours mercredi 6 janvier minuit, heure du crime.

Les gagnants sont :

Murielle Pautet

@Eva Freedom

Sophie des Mots et des pages

J’attends votre adresse ! 🙂

27 comments

  1. Tiben says:

    Bonjour, en voila une belle chronique! Visiblement le livre se lit bien…. alors pourquoi pas 🙂 Je participe à ton concours Merci beaucoup 🙂
    Et bonne et heureuse année 2016 😉

    Répondre
  2. Alphonsine says:

    Besoin de me changer les idées en ce moment… Alors j’aimerais participer si possible.

    Et tous mes vœux pour la nouvelle année ! 🙂

    Répondre
      • Alphonsine says:

        J’avoue que ça me fait un peu peur (je suis une grande sensible) mais comme tu dis qu’il semble y avoir un bon équilibre, je me dis que ça vaut le coup de tenter sa chance 🙂

        Répondre
  3. manue says:

    Bonjour,
    merci pour ce concours.
    Je tente ma chance surtout qu’en lisant ta chronique j’ai bien envie de découvrir ce roman que je ne connais pas.

    Bonne journée et je te souhaite une bonne année pleine de bonheur et de lecture.

    Répondre
  4. Stephie says:

    C’est un format poche ? Le prix est bas. Et je suis étonnée de ta mention « version imprimée ». C’est un titre à la demande ?

    Répondre
    • Leiloona says:

      Un format poche oui … La mention « format imprimé » est la nouvelle formule en opposition au numérique. 🙂

      Répondre
  5. isa48 says:

    Bonjour
    Tout d’abord, je te présente mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année … Et puis … je tente ma chance et je croise les doigts !!!! Merci, doux WE …

    Répondre
  6. Gold Elie says:

    Coucou,
    Eh bien je suis plutôt tentée après lecture de ta chronique, alors je tente volontiers ma chance 🙂
    Merci, et meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

    Répondre
  7. Blanche says:

    Grande amatrice de romans policiers, je découvrirais bien celui-là! Ta chronique me donne envie… Merci pour ce concours et bonne année! 🙂

    Répondre
  8. sophie says:

    j’hésitais à l’acheter, le gagner résoudrait le problème 🙂
    merci pour ce concours et cette chronique!

    Répondre
  9. amandine boulant says:

    bonjour,
    je participe avec plaisir 🙂 merci !
    bonne année et meilleurs vœux.

    Répondre
  10. Eva Gauvrit says:

    bonjour j’aimerais participer, j’ai retweeter sur mon compte twitter et favoriser avec ce pseudo: @EvaFreedom_ je souhaiterais participer et je croise très fort les doigts pour gagner et je vous remercie pour ce bon jeu concour, j’attends les résultats.

    Répondre
  11. Marie-johanna says:

    Je tente ma chance 🙂 Lire des polars est toujours une distraction pour moi alors croisons les doigts!
    Merci pour ce concours.
    Et une excellente année, émaillée de découvertes littéraires.

    Répondre
  12. Une ribambelle says:

    Je participe volontiers au tirage au sort 🙂 De plus, pour en revenir au livre, un dénouement inattendu est tellement plaisant qu’il serait dommage de faire l’impasse.

    Répondre
  13. arsenal1981 says:

    Bonsoir
    votre chronique bien ficelée me donne sacrément envie de dévorer cet ouvrage ! c’est avec grande joie et une pointe d’excitation que je tente ma chance 😉
    je vous remercie et vous souhaite une douce fin de soirée
    sans oublier une belle année 2016 riche en découvertes !!!!

    Répondre

Commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.