Musique : Lignes de fuite

Dimanche, pas de photo sortie du chapeau, mais un lien vers un texte écrit ici, puis mis en musique.

L’histoire de cette chanson est une belle histoire.

Il était une fois, un homme qui n’avait jamais écrit. Mais jamais jamais. Son dada était plutôt la magie. Percevoir en l’autre ses pensées les plus profondes pour mieux l’émerveiller.

Un ami cher lui propose de participer à un atelier d’écriture. L’homme accepte, ce sera l’occasion de rôder son spectacle.

Est-ce la magie de la terre normande, celle des participants, les gens de la ferme du bout du chemin, les lucioles rouges sur le bord de route ? Je ne suis pas là pour révéler des secrets, mais pour vous faire écouter son texte mis en musique, car depuis ce jour-là , cet homme n’a jamais arrêté de composer.

Merci Laurent.

3 comments

  1. Cloud says:

    Je confirme. Laurent, que j’ai eu la chance de rencontrer, est magique. On découvre ses multiples talents comme le prestidigitateur de mon enfance qui sortait des quantités d’objets volumineux d’un modeste carton à dessin. Auteur, compositeur, interprète, il faut écouter attentivement la sensibilité de ses textes et sa musique. Ça promet pour la suite. A suivre, donc.
    Merci Alexandra pour ce lien.

    Répondre
  2. Amor-Fati says:

    Comment vas tu Alex ? Par les temps qui courent, un long silence n’est pas très bon signe…. Donne des nouvelles stp…

    Répondre
    • Alexandra K says:

      Oups, je suis là ! Je suis vraiment désolée de vous avoir inquiétés !
      Comme quoi, la virtualité crée des liens ! 🙂
      Merci, je t’embrasse.

      Répondre

Commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.